Marche de protestation des jeunes de Bambey contre Aida Mbodj.

Date:

Des associations de jeunes de la commune de Bambey (région de Diourbel) ont marché pour protester contre le ’’manque de respect et de considération’’ du maire face à leurs préoccupations quotidiennes, a constaté l’APS.

Les jeunes ont ainsi sillonné samedi les différentes artères de la ville pour faire entendre leurs voix, notamment sur le retard apporté aux subventions allouées aux associations culturelles et sportives pour leur permettre de mener les activités de vacances 2009.

Ils veulent que l’autorité municipale réfectionne le stade qui est dans un état délabré. Ils veulent aussi la réouverture du cybercafé communal. Les élèves du lycée de Bambey, qui ont participé à la marche, ’’exigent’’ l’ouverture d’un nouveau lycée. Selon le délégué général des élèves, ’’l’actuel lycée a dépassé largement sa capacité d’accueil et les locaux sont exigus et vétustes.’’

Dimanche, les jeunes de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) sont montés au créneau pour, à leur tour, dénoncer les agissements des jeunes des ASC, estimant que ces derniers sont ’’instrumentalisés’’.

Au cours d’une conférence de presse tenue à la mairie, Racine Bâ, secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) de la commune, a invité les parents à ’’refuser de voir leurs enfants instrumentalisés par des politiques’’.

Il a indiqué que ceux qui sont à la tête de cette marche sont les mêmes qui ont dirigé les listes de l’opposition lors des élections locales. Selon lui, ’’ces derniers prolongent les élections locales sur le terrain de la revendication des jeunes pour déstabiliser la commune et l’amener dans le régime de la délégation spéciale.’’

Revenant sur les principales doléances des marcheurs, Racine Bâ a dit que le maire a déployé des ’’efforts immenses’’ pour respecter ses engagements vis-à-vis des populations.

Concernant la subvention des ASC, il a expliqué que c’est le receveur municipal qui l’a rejetée pour les motifs d’insuffisance de recettes et de déficit de 60 millions enregistré dans la section fonctionnement.

Pour la réouverture du cybercafé, fermé depuis dix mois par défaut de machines, la mairie avait envisagé d’y abriter un commissariat de police. Ce projet a été renvoyé sine die. En lieu et place, précise M. Bâ, une bibliothèque communale financée par une organisation sénégalo-suisse, sera installée sous peu.

Le stade communal, source de conflits lors de la finale de l’ODCAV de Bambey, sera réhabilité et rénové dans le cadre du budget consolidé d’investissement (BCI) 2010, a dit Racine Bâ, précisant que ’’la promesse a été faite par le ministre de la Jeunesse, des Sports, lors d’une audience accordée à la jeunesse de Bambey.’’

Les jeunes de l’UJTL de la commune de Bambey ont réitéré leur engagement à œuvrer pour le développement économique, social et culturel de leur ville. ’’Nous sommes disposés à travailler avec toutes les forces vives pour sortir Bambey de son statut de commune rurale’’, a ajouté leur secrétaire général.

Aida Mbodji est  la maire de Bambey

ID/ADC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Russie : Le parquet demande une peine de 18 ans de prison pour le journaliste américain Gershkovich

XALIMANEWS-Le parquet russe a requis 18 ans de prison contre...

Perturbations massives : une panne informatique mondiale de Microsoft paralyse les secteurs aérien, financier et médical

XALIMANEWS-Une panne informatique d'envergure a affecté vendredi de nombreuses...

Marché financier de l’Uemoa : 1 865 milliards F CFA levés par Dakar en 28 ans

XALIMANEWS-Mamadou Ndiaye, conseiller technique au ministère sénégalais des Finances...

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi 19 juillet 2024 avec El Hadj Assane Gueye

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi...