Les manges-mils, la nouvelle opposition politique (Marvel Ndoye)

Date:

Le tyran déchu Macky Sall et sa première dame ont développé de 2012 à 2024 une nouvelle race de citoyens qu’on peut qualifier ainsi :

** Des citoyens togal mouy dokh
** Des citoyens sagal Sonko mouy dokh
** Des citoyens fènal tchi Sonko ak sossal mouy dokh
** Des citoyens kay meu djouteul leu mouy dokh (dixit Farba et ADF)
** Des citoyens maral wa BBY mouy dokh
** Des citoyens bindeul ay soss mouy dokh
** Des citoyens nopil ma sathie mouy dokh
** Des citoyens complotél contre Sonko mouy dokh

C’est une race de citoyens qui n’en a cure du Sénégal, qui n’en a cure de la dilapidation de nos maigres ressources, qui n’en a cure du sang versé par des innocents, qui n’en a cure de l’éthique, de la morale, de la dignité, de l’honneur, de la foi. Tout ce qui l’intéresse, c’est son ventre, c’est ce qu’il touche en échange de sa complicité avec les fossoyeurs, de ses mensonges et manipulations pour le fossoyeur, de sa cécité et sa surdité sur les crimes du fossoyeur. Et parfois même en échange d’un petit djouteul comme on l’a entendu de la bouche du griot milliardaire.

On trouve une bonne partie de cette race de citoyens dans le monde des médias et de la communication :

** Dans les télévisions et radios appartenant à des groupes bien connus et moins connus tels que : Avenir Communications, groupe D-Média, groupe 7TV, groupe GFM, groupe E-Media, groupe PROD’ADF, et autres
** Dans la presse en ligne, dont des sites qui ne publieraient jamais ce type de chronique
** Dans la presse papier, dont La Tribune, l’OBS, Le Peuple, Le Public, Lii Quotidien, etc…
** Dans les réseaux sociaux avec la bande des Adamo – Kaliphone – Coura Macky – Gaindé Macky, Awoush Kitty – Rama Macky – untel Macky – Fouta Tampi – Françoise Hélène Gaye – Choco No Stress – Bah Diakhaté – Maty 3 pommes – Abdou Nguer – Makhtar le Cagoular – Tange Tandian
** Et quelques éléments parasites isolés tels que l’insulteur du Prophète (PSL), le vieux Moustapha Diakhaté, Mamadou Sy Tounkara, Aliou Sow, etc…

Certains se font passer pour des chroniqueurs, d’autres pour des journalistes, les plus téméraires pour des experts.

S’il ne tenait qu’à tous ceux-là cités plus haut, le tyran Macky Sall ferait un 3ème et un 4ème mandat, le fonctionnaire milliardaire Amadou Ba lui succèderait. Mais s’il ne tenait qu’à eux également, Ousmane Sonko et ses proches seraient morts et ensevelis, il y’aurait eu 100 fois plus de patriotes ou de manifestants tués, 100 fois plus de prisonniers politiques, tous étant contre le système Tokk mouy dokh.

Malheureusement pour eux, Dieu et les sénégalais en ont décidé autrement. Ils ont chassé du pouvoir les voleurs, les tueurs, les corrupteurs, les menteurs, et les ont remplacés par ceux qu’ils espéraient voir mourir ou pourrir en prison.

Les rapports publiés ont révélé que ces charognards étaient payés une fortune, avaient des contrats et marchés fictifs, certains étaient même salariés dans des agences et ministères, avec pour mission, mentir sur Ousmane Sonko et le Pastef, comploter contre lui, insulter Sonko et tous ses soutiens, divertir l’opinion, manipuler les informations, soutenir le tyran Macky Sall et ses 400 voleurs, etc….

Ces avantages indus étant à présent supprimés ou menacés de suppression, ces charognards, ces mange-mils savent aussi que le Pastef est parti pour diriger le Sénégal les 20 prochaines années. Cela veut dire qu’ils vont devoir travailler honnêtement pour gagner leur vie, ce qu’ils n’ont jamais fait. Donc c’est le djeufour général.

Pendant que les cleptomanes de l’APR / BBY qui devaient faire de l’opposition politique à partir du 2 Avril 2024 sont plus occupés à aller voir les marabouts et les féticheurs, à planquer le butin, à préparer leurs mensonges devant le juge, à chercher comment sortir du pays, à s’entrainer à dormir en mode paquetass, les mange-mils les ont remplacés sur la scène politique, profitant des dernières miettes provenant des cleptomanes de l’APR / BBY, et espérant amener le duo Sonko / Diomaye à reconsidérer leur position sur la suppression des avantages « Tokk ou djoutou mouy dokh » dont ils bénéficiaient.

Ils perdent leur temps car les sénégalais méprisent encore plus aujourd’hui la bande de charognards qu’ils sont. Le seul conseil qu’on peut vous donner chers mange-mils, c’est de chercher une activité complémentaire car les cleptomanes qui nourrissent encore jusqu’à présent afin que vous divertissiez les nouvelles autorités ne vont bientôt plus pouvoir le faire. En effet le peuple a fait de leur embastillement une demande sociale non négociable. La récente communication de Ousmane Sonko tombe à point nommé pour rassurer le peuple qui s’impatiente de récupérer ses 50 000 à 70 000 milliards volés par le clan Faye / Sall / APR / BBY

Allez chercher un autre travail chers charognards.

MARVEL NDOYE
E-mail : [email protected]

1 COMMENTAIRE

  1. Je me demande ce a quoi s’ attend cette presse alimentaire. Pense t- elle que leurs menaces, chantages, et agissements malsains vont obliger les nouvelles autorites vont les servir l’ argent du contribuable comme sur un plateau d’ argent.
    Je ne penses pas que leur strategie va marcher, la meilleur strategie pour eux c’ est de nekk nitt et se ranger dans la nouvelle donne. Creer son media sans contenu sans ligne editoriale a part faire les louanges d’ un parti, d’ un clan ou d’ une personne qui te finance en retour et mouy dokh, cela est vraiment fini.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Tentative de cambriolage à Kaolack : Un mort et un blessé enregistrés

XALIMANEWS-Un individu a perdu la vie et un policier...

Envoyé personnel d’Emmanuel Macron : Jean-Marie Bockel attendu pour une visite à Dakar

XALIMANEWS-Jean-Marie Bockel, ancien secrétaire d’État sous Nicolas Sarkozy et...

Un minicar roulant à une vitesse excessive tue un enfant à Sagatta

XALIMANEWS: Un minicar a mortellement fauché un enfant âgé...

Contrôle de la baisse des prix: 1000 volontaires et des forces de l’ordre déployés sur le terrain

XALIMANEWS: Les mesures proposées visant à stabiliser et réguler...