Les querelles se poursuivent au Pds : A Ziguinchor, Innocence Ntap se défoule sur le ministre Keïta

Date:

Ce n’est pas demain la veille que les querelles intestines vont cesser au sein du parti libéral dans la région de Ziguinchor. La ministre Innocence Ntap a accusé hier directement son «frère» Mamadou Lamine Kéita d’avoir incité des jeunes de Bignona à saboter une activité politique qu’elle devait y dérouler.

Par Erick Salemon BASSENE

ImageC’est une Innocence Ntap très en colère contre son «frère et ami» Mamadou Lamine Keïa, maire de Bignona et ses adversaires politiques de la commune de Ziguinchor, qui a tenu hier, un meeting imprévu à Néma II, un quartier de Ziguinchor, pour s’adresser à ses militants. Elle a fustigé l’attitude de ses adversaires, qui lui mettent des bâtons dans les roues.
Invitée à Bignona pour présider un combat de lutte, Innocence Ntap a annulé son voyage à la dernière minute, affirme-t-elle, à cause des jeunes de la commune de Bignona, que le maire Mamadou Lamine Kéita aurait excités pour qu’ils barrent la route, sabotent et perturbent sa visite.
«Il était convenu que je devais présider à Bignona un combat de lutte, un tournoi qui a débuté depuis hier (samedi, Ndlr) et rencontrer les femmes de Bignona, à leur demande. J’ai voulu honorer leur demande en me rendant à Bignona. Mais c’est avec tristesse, que nous avons noté que notre frère de parti, le ministre Keïta, n’a pas voulue ma présence à Bignona. En ma qualité de ministre d’Etat, responsable politique au niveau de Ziguinchor, adjointe au maire de Ziguinchor, je ne peux pas me rendre à Bignona, à Thiès, ni ailleurs. Je ne le comprends pas, alors que nous avons déjà tenu des activités à Kaolack et ailleurs dans le Sénégal, avec des préalables, à savoir informer les responsables locaux. C’est ce que j’ai fait par téléphone avec le frère Keïta, qui est à l’extérieur du pays, au Maroc plus précisément. Nous avons pris langue. Pour le mettre à l’aise je lui ai dit, envoie-moi un de tes adjoints, qui viendrait à Ziguinchor me rencontrer avant que j’aille sur Bignona. C’est ce que nous avions arrêté vendredi soir. Mais des sources concordantes, persistantes m’ont informée qu’il a incité les jeunes à barrer la route à Bignona», s’est-elle plainte devant ses nombreuses militants.

Elle déclare que si elle a renoncé à se rendre à Bignona, c’est parce qu’elle respecte les règles du parti, et la volonté du Secrétaire général national du parti libéral. Elle signale au passage qu’il n’existe aucune espèce de nuage entre elle et son frère et ami Kéita.
«Nous n’avons pas de problèmes. Il ne faut pas que le parti s’entredéchire. Le président de la République a toujours lancé un message d’unité, de concorde, comme l’exige le statut du parti libéral. Je me conformerai à ces règles. Et pour rien au monde je ne les suivrai sur leur terrain», a-t-elle conclu.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

XALIMANEWS-Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires...

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : La Douane intercepte une contrevaleur de 3,2 milliards de Fcfa

XALIMANEWS-La Brigade spéciale des Douanes de l’Aéroport international Blaise...

Détournement de 34 millions F CFA à La Poste : Deux agents arrêtés

XALIMANEWS-Suite à l'affaire du vol de 1,5 milliard FCFA...