L’éthique de la parole donnée en Afrique (Par Mary Teuw Niane)

Date:

J’ai soumis cette question qui préoccupe les Sénégalaises et les Sénégalais à l’Intelligence artificielle ChatGPT. Voici ce qu’elle me propose :

« L’éthique de la parole donnée est un concept important dans de nombreuses cultures africaines, où la parole est considérée comme un engagement important et sacré. En Afrique, la parole donnée est souvent associée à l’idée de confiance et d’honneur, et il est considéré comme impératif de respecter ses engagements et de tenir ses promesses.

Dans de nombreuses cultures africaines, la parole donnée est considérée comme un acte de création. En d’autres termes, lorsque quelqu’un fait une promesse ou prend un engagement, il crée une réalité qui doit être honorée. Si l’on ne tient pas parole, cela peut avoir des conséquences négatives pour la personne qui a fait la promesse, mais aussi pour sa famille et sa communauté.

L’éthique de la parole donnée en Afrique repose également sur l’idée que les mots ont un pouvoir. Les paroles peuvent blesser ou guérir, créer ou détruire des relations, et peuvent avoir des répercussions sur le monde qui nous entoure. Par conséquent, il est important de mesurer ses paroles et de ne pas faire de promesses que l’on ne peut pas tenir.

Dans de nombreuses cultures africaines, il est également considéré comme important de faire des sacrifices pour tenir sa parole. Cela peut prendre la forme de dons ou de services rendus à la communauté ou à la personne à qui l’on a promis quelque chose. Cela montre que l’on prend son engagement au sérieux et que l’on est prêt à faire des sacrifices pour le respecter.

En fin de compte, l’éthique de la parole donnée en Afrique repose sur l’idée que la parole est sacrée et qu’il est impératif de respecter ses engagements. Cela contribue à renforcer les liens communautaires et à créer une société basée sur la confiance, l’honneur et le respect mutuel. »

Vous conviendrez avec moi que même l’IA comprend que « la parole est sacrée » en Afrique !

Il n’y a que les laudateurs de SUNUGAAL, debarassés des boubous de l’honneur et de la dignité, enivrés par l’argent et les positions auxquelles ils s’agrippent, qui brandissent les arguties juridiques que le Président de la République avait déjà fort judicieusement répudiées et que les autorités académiques reconnues ont jetées dans la poubelle de l’histoire démocratique du Sénégal.

En ce jour de Ramadan et de Carême, veille de notre Fête de l’Indépendance, le Président de la République va-t-il être illuminé par la lumière divine et nous dire qu’il respecte la parole qu’il n’a cessée de donner à notre peuple et renoncer dignement et dans l’honneur à une troisième candidature ?

Les hommes d’honneur et dignes de respect se distinguent par le courage d’assumer le poids du sacrifice individuel au service de la Nation !

On nous tue, on ne nous déshonore pas !

Puisse les échos des voix de nos guerriers, Niani bagne na, illuminer ce soir la parole de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Macky Sall.

Dakar, lundi 3 avril 2023
Mary Teuw Niane

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

UCAD : Ousmane Sonko, l’attraction du jour accueilli en héros

XALIMANEWS- Habillé en tenue traditionnelle à la manière des...

L’APR de Macky Sall se mobilise pour reconquérir le terrain politique (Communiqué)

XALIMANEWS: L’Alliance pour la République (APR) de Macky SALL...