Lettre amicale à Monsieur le Ministre Kalidou Diallo. Par Mody Niang

Date:

C’est par respect que je vous ai appelé Monsieur le Ministre. En réalité, c’est à l’ancien instituteur, à l’ancien syndicaliste et au pédagogue plus qu’à l’homme politique que je m’adresse. J’ai moi-même ôté mes habits d’opposant pour revêtir ceux du vieil enseignant, qui a été tour à tour instituteur, professeur, inspecteur d’enseignement. Un enseignant qui, comme vous, a vécu intensément quelques grands moments de l’école sénégalaise, en particulier les États généraux de l’Éducation et de la Formation (Égef). D’ailleurs, pour éviter tout amalgame, toute polémique politique stérile, j’ai changé, la mort dans l’âme, le premier titre de ce texte[1].

Mon cher collègue, la première fois que je vous ai entendu rendre publique cette idée de supprimer le concours d’entrée en 6ème, je me suis dit que ce n’était là qu’une intention, qu’un projet qui allait faire l’objet d’une large concertation regroupant les acteurs les plus avertis de l’école sénégalaise. Grande a été donc ma surprise de constater que 96 % des candidats au concours d’entrée en 6ème de l’année scolaire 2010-2011 ont été déclarés admis ! En d’autres termes,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

100 JOURS DE POUVOIR DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE: PARLONS-EN ! (Par Samba Ndiaye)

Cent jours : ce repère temporel ,non Institutionnel mais...

Automobile : le Sénégal à l’ère des véhicules 100% électriques

XALIMANEWS-Loxea, filiale de CFAO Mobility spécialisée dans les solutions...

Audit au Port autonome de Dakar : Waly Diouf Bodian rassure les syndicats et les travailleurs

XALIMANEWS-Le directeur général du Port autonome de Dakar, Waly...