Lettre de Sakozy à Wade. Le président français encense notre pays : ’’Le Sénégal a connu depuis son indépendance de profondes évolutions dans tous les domaines’’ et l’envoie Hortefeux

Date:

(APS) – Le président français Nicolas Sarkozy a adressé au chef de l’Etat, maître Abdoulaye Wade, ainsi qu’aux Sénégalais ses ‘’sincères félicitations’’ à l’occasion de la célébration, dimanche, du cinquantenaire de l’anniversaire du Sénégal, soulignant que cette occasion lui permet de mesurer avec joie les ‘’profondes évolutions qu’a connues le Sénégal dans tous les domaines, de la force de sa culture démocratique et de son unité nationale’’.

’’Je me réjouis également de l’étroitesse de nos liens et de leur vigueur, qui témoignent d’une amitié sincère, à la fois privilégiée et ouverte, fidèle et tournée vers l’avenir. Cette amitié ancienne est aussi quotidienne dans ses manifestations, qui dépassent largement nos deux Etats et concernent avant tout nos sociétés et nos concitoyens’’, ajoute M. Sakozy dans un message adressé au chef de l’Etat et dont l’APS a obtenu copie, vendredi.

Il a indiqué que c’est dans le souci de voir à la faveur du cinquantenaire du Sénégal la coopération ente Paris et Dakar connaître ‘’une étape importante’’ qu’il a ‘’pris l’initiative de la renégociation’’ de l’accord de défense entre les deux pays qui date de 1974 et ‘’par lequel le Sénégal a souverainement consenti à la France l’usage de certaines installations militaires sur son sol’’.

’’J’ai veillé, a-t-il relevé, à ce qu’il soit tenu compte, dans cette négociation comme dans la réorganisation de notre présence et de nos missions, de la volonté que vous avez exprimée de récupérer certaines emprises foncières, selon les modalités prévues dans l’accord de 1974’’.

Ainsi, souligne Nicolas Sarkozy, ’’je souhaite sincèrement que notre partenariat rénové, dans ce domaine comme dans d’autres, serve plus efficacement encore nos valeurs communes et les ambitions que nous partageons pour nos pays, pour l’Afrique , l’Europe et le monde’’.

’’Dans ce cadre, assure-t-il, la France reste naturellement disposée à poursuivre, au Sénégal, une politique de coopération militaire, bilatérale et régionale, en soutien à la stabilité de la sous–région et à la montée en puissance du dispositif panafricain de sécurité auquel je vous sais très attaché’’.


Sarkozy écrit à Wade et envoie Hortefeux à Dakar

NETTALI.NET – A l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal, le 4 avril prochain, le président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade a reçu un message de félicitations de son homologue français, Nicolas Sarkozy.

Dans la lettre, le président français qui dit avoir pris la mesure du chemin parcouru depuis 1960, se réjouit des profondes mutations qu’a connues le Sénégal dans tous les domaines, de la force de sa culture démocratique et de son unité nationale.

‘’Je me réjouis également de l’étroitesse de nos liens et de leur vigueur, qui témoignent d’une amitié sincère, à la fois privilégiée et ouverte, fidèle et tournée vers l’avenir. Cette amitié ancienne est aussi quotidienne dans ses manifestations, qui dépassent largement nos deux Etats et concernent avant tout nos sociétés et nos concitoyens.’’, écrit Sarkozy à Wade.

Dans sa lettre, Sarkozy évoque la question des accords militaires entre le Sénégal et la France et confirme qui a pris l’initiative de la renégociation. ‘’J’ai souhaité que cette étape importante de votre histoire nationale se traduise également par une étape importante dans notre relation à laquelle j’attache le plus grand prix et dont je souhaite qu’elle soit plus résolument partenariale. C’est pourquoi, j’ai pris l’initiative de la renégociation de notre accord de défense de 1974, par lequel le Sénégal a souverainement consenti à la France l’usage de certaines installations militaires sur son sol. J’ai veillé à ce qu’il soit tenu compte, dans cette négociation comme dans la réorganisation de notre présence et de nos missions, de la volonté que vous avez exprimée de récupérer certaines emprises foncières, selon les modalités prévues dans l’accord de 1974.’’, soutient-il.

Le président français ne s’est pas seulement contenté d’écrire une lettre à son homologue sénégalais. Il envoie à Dakar, son ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales à la tête d’une délégation pour le représenter aux cérémonies de célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance du Sénégal.
– Par Mayaram –
nettali.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Interpellé par la Dic à son arrivée, l’imam Sénégalais expulsé de France finalement remis en liberté

XALIMANEWS-Ahmadou Kaba, accusé de radicalisation et de tenir des...

La Une des quotidiens du lundi 15 juillet 2024

La Une des quotidiens du lundi 15 juillet 2024

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’assaillant abattu par le Secret Service

XALIMANEWS-L’auteur de la tentative d'assassinat contre Donald Trump a...

« Le Sénégal doit avoir sa propre doctrine militaire », selon Diomaye

XALIMANEWS: Le gouvernement travaille avec les acteurs concernés sur...