Lettre ouverte à Son Honorable Serigne Mansour SY khalife général des tidjanes. Par Dr Mouhamadou Bamba NDIAYE

Date:

Actuellement,  les sénégalais toutes confréries (tarikhas) confondues sont confondus ; ils ont besoin urgemment d’être édifié sur beaucoup de problématiques et d’être soulagé par des voix autorisées ; c’est ainsi que votre serviteur  revient  vous poser publiquement la question suivante, en votre qualité de ‘’Khalife général des tidjanes’’ et d’érudit attitré et certifié par tout le monde : Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif peut-il être autre que Jésus fils de Marie ? Une question redoutable !

En vérité, il ne peut y avoir que trois possibilités de réponses :

– Si votre réponse est négative, cela voudrait tout simplement dire que Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif serait un hérétique (égaré), de même que Cheikh El Hadj Oumar Foutiyou TALL, Cheikh Seydi El Hadj Malick SY, Serigne Babacar SY et que donc sa tarikha ne reposerait point sur la Charia comme il l’a toujours prétendu. Oui, on ne peut pas tirer une autre conclusion que celle-là.

– Si votre réponse est positive – c’est-à-dire que Cheikh ne peut être autre que Jésus fils de Marie ; ce que j’attends d’un érudit comme vous ; vous confirmerez votre serviteur, en tant que son confirmateur et khalife attitré, car détenteur de ses ‘’secrets’’.

– Et vous ne pouvez pas être neutre, car le peuple ne compte que sur votre témoignage pour sortir de l’impasse.

A l’évidence, il s’agit-là d’un véritable casse-tête! Oui, il ne s’agit point là d’une question fortuite, mais d’une riposte inspirée par Allah l’Omniscient pour confondre tout le monde ; en somme une preuve décisive pour rétro confirmer Cheikh AHMAD TIDJANI Chérif comme le ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus Christ  réincarné) (*). En effet, en s’autoproclamant comme le « Sceau des Saints » (al khatima’l wilâyah) et en déclarant que le Mahdi – dont le Prophète avait lui-même annoncé sa venue à la fin des temps – sera son disciple et le confirmera, Cheikh  s’était proclamé de façon voilée comme Jésus fils de Marie (de retour), pour que ne comprennent que ceux qui doivent comprendre. Oui, chaque chose est annoncée en son temps (6. Les Bestiaux : 67 – Al-An’âm). (*)

En vérité, le titre de « Sceau des Saints » (al khatima’l wilâyah) n’est rien d’autre que le titre que porte Jésus, lors de son retour à la fin des temps (akhirou zamân) ; ceci est admis par tous les vrais oulémas et a un fondement coranique incontestable :

(253) Parmi ces messagers, Nous avons favorisé certains par rapport à d’autres. Il en est à qui Allah a parlé ; et Il en a élevé d’autres en grade. A Jésus fils de Marie Nous avons apporté les preuves, et l’avons fortifié par le Saint-Esprit (rûhu’l qudusi) [C’est ce qui fait de Jésus, la « Preuve décisive » et le « Sceau des Saints » (ou de la Sainteté universelle), titre qu’il porte à son retour, à la fin des temps. Voir ‘’khatim’’ dans Glossaire – Introduction aux doctrines ésotériques de l’Islam. Titus Burckhard. Editions Dervy, Paris.]. … [Et voilà donc la clé qui permet de faire l’exégèse correcte de la sourate 98, intitulée ‘’La Preuve décisive’’ (Al Bayyinah) et qu’aucun commentaire de Coran (tafsir) n’a apportée jusqu’ici, du fait de leur impasse sur le retour de Jésus. Une exclusivité de la mission du Mahdi !!! (*)]

(2. La Vache : 253 – Al-Baqarah)

Il en est ainsi, dans sa coutume, Dieu choisit presque toujours une ‘’marionnette’’, lui donne la science et la sagesse et lui oppose de redoutables challengers ; mais lui garantit la victoire :

(21) Allah a prescrit : « Assurément, Je triompherai, moi ainsi que Mes Messagers ». En vérité Allah est Fort et Puissant.

(58. La Discussion : 21 – Al-Mudjadalah)

Ainsi, nous sommes dans une mouvance intangible de dévoilement de la vérité divine et le verdict sera forcément fatal ; il ne peut pas en être autrement :

(81) Et dis : « La Vérité  est venue et l’Erreur a disparu. Car l’Erreur est destinée à disparaître ».

(17. Le Voyage Nocturne : 81-82 – Al-‘Isrâ’)

(18) Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît. Et malheur à vous pour ce que vous attribuez [injustement à Allah]. …

(21. Les Prophètes : 18 – Al-Anbiyâh)

(8)  Ils (les incrédules) veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants. (9) C’est Lui (Dieu) qui a envoyé Son messager avec la Direction et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l’aversion des associateurs. [Selon le Prophète (PSL), avec l’avènement du Mahdi (vicaire de Jésus) toutes les religions vont disparaître en dehors de l’Islam].

(61. Le Rang : 8-9 – As-Saff)

A l’évidence, la tâche ne sera pas aisée, car un messager suscite toujours aversion de la part de sa communauté ; mais Dieu anéantit toujours ses détracteurs :

(6) Et ils (les mecquois) disent : « Ô toi sur qui on a fait descendre le Coran, tu es certainement fou ! » … (10) En vérité c’est Nous (Dieu) qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien. (11) Et nous avons certes envoyé, avant toi, [des Messagers] parmi les peuples des Anciens. (12) Et pas un Messager ne leur est venu sans qu’ils s’en soient moqués.

(15. Al-Hijr : 6-12)

(4) Seuls ceux qui ont mécru discutent les versets (Signes) d’Allah. Que leurs activités dans le pays ne te trompent pas. (5) Avant eux, le peuple de Noé a traité (Son Messager) de menteur, et les coalisés après eux (ont fait de même), et chaque communauté a conçu le dessein de neutraliser son Messager. Et ils ont usé de faux arguments pour rejeter la vérité. Alors, Je les ai saisis. Et quelle fut alors ma punition (châtiment) !

(40. Celui qui pardonne : 4-5 – Ghafir)

C’est dire qu’en ces moments particulièrement critiques, il faut s’armer de courage, de détermination et de véridicité ; mais surtout privilégier la connaissance et la raison sur le cœur, comme nous l’exhorte Dieu dans le Saint Coran :

(36) Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance. L’ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé.

(17. Le Voyage Nocturne : 36 – Al-‘Isrâ’)

Oui, l’Islam est une religion rationnelle par excellence ; il apporte des preuves concrètes et s’adresse à ‘’ceux qui réfléchissent’’ – ‘’ceux qui sont doués d’intelligence’’, ‘’ceux qui se rappellent’’ et donc à ‘’ceux qui comprennent’’ :

(9) A Allah appartient le droit chemin ; il en est qui s’en détachent ; s’Il voulait, Il vous guiderait tous. (10) C’est Lui qui, du ciel, a fait descendre de l’eau qui vous sert de boisson et grâce à la quelle poussent des plantes dont vous nourrissez vos troupeaux. (11) D’elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Voilà bien là une preuve pour des gens qui réfléchissent. (12) Pour vous, Il a assujetti la nuit et le jour ; le soleil et la lune. Et à Son ordre sont assujetties les étoiles. Voilà bien là des preuves pour des gens qui raisonnent. (13) Ce qu’Il a créé pour vous sur la terre a des couleurs diverses. Voilà bien là une preuve pour des gens qui se rappellent.

(16. Les Abeilles : 9-13 – An-Nahl)

(108) Dis : « Voici ma voie, j’appelle les gens [à la religion] d’Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente. Gloire à Allah ! Je ne suis point du nombre des associateurs ».

(12. Joseph : 108 – Yoûsouf)

Oui, selon le Prophète (PSL), ‘’la religion, c’est la raison ; celui qui n’a pas de raison n’a pas de religion’’.

Au-delà de l’Islam, toutes les religions sont  interpellées ; ainsi, tous les oulémas, toutes obédiences confondues, doivent se prononcer sur cette embarrassante question. Oui, en tant que leader d’opinion, ils ne peuvent pas être neutres, car en vérité, c’est de la véracité de leurs témoignages que dépend véritablement l’avenir de notre pays – et au-delà celui de toute l’humanité. (*)

Oui, il est grand temps de jeter un nouveau regard sur Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif le « Sceau des Saints » (al khatima’l wilâyah) et donc le « Christ de la Parousie » (Jésus Christ réincarné) ; au demeurant, c’est ce rang très élevé auprès de Dieu qui a amplement justifié les propos très élogieux que le vénéré khalife, Serigne Babacar SY, nous a gratifiés dans son très beau poème ‘’Hal min sabîlin’’ (laquelle des voies ?), à son adresse : «        Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif le ‘’Sceau des Saints’’, … le ‘’Tabernacle de la Sainteté’’ … le ‘’Phare de la guidance’’ … la ‘’Clé d’accès au Magasin des trésors’’ … le ‘’Secret des secrets’’ … la ‘’Preuve des preuves’’ … l’’’Argument des arguments’’ … le ‘’Sultan des sultans’’ … le Cheikh des cheikhs’’ … le ‘’Sauveur’’ … ‘’Seigneur, alors qu’Adam était entre l’eau et l’argile (n’était pas encore créé)’’ (rabbi wa adamu bayna’l mâ.i wa thîni) ». Quelle merveille !!!

En vérité, Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif est le seul qui s’est proclamé comme le « Sceau des Saints » (al khatima’l wilâyah). Et à vrai dire, le seul fait d’avoir comme disciples, d’éminents Saints du charisme de Cheikh El Hadj Oumar Foutiyou TALL et de Cheikh Seydi El Hadj Malick SY, devrait suffire comme preuve irréfutable  pour le confirmer comme le « Saint des Saints ». Et donc, à l’évidence, celui que le monde attendait était déjà revenu, mais le monde ne pouvait pas le reconnaître avant l’avènement du Mahdi, son disciple et confirmateur – Programmation divine oblige ! Et concrètement, il n’est d’autre Jésus (ou Mahdi) que son confirmateur !!! (*)

Et pour conclure, de méditer les versets coraniques suivants, comme un rappel et un appel à la clairvoyance et à plus d’humilité pour les oulémas (savants) ; ils gardent toute leur actualité :

(4) Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut [Il n’y a pas d’exceptions à la règle !!!]. Et, c’est Lui le tout Puissant, le Sage.

(14. Abraham : 4 – Ibrahim)

(76) … Nous élevons en rang qui Nous voulons. Et au-dessus de tout homme détenant la science il y a un savant [plus connaisseur que lui].

(12. Joseph : 76 – Yoûssouf)

(57) Ô gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants. (58) Dis : « [Ceci provient] de la grâce d’Allah et de sa miséricorde ; Voilà de quoi ils devraient se réjouir. C’est bien mieux que tout ce qu’ils amassent (en richesses, honneur et autres privilèges) ».

(10. Jonas : 57-58 – Yoûnous)

Docteur Mouhamadou Bamba NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan – Bienfaisance (Thiès).

(*) Mission de confirmation du Mahdi : http://sites.google.com/site/missionmahdi/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Serigne Saliou Gueye: « Pourquoi j’ai quitté Dmedia…ce que j’ai dit à Bougane » (Vidéo)

Serigne Saliou Gueye: "Pourquoi j'ai quitté Dmedia...ce que j'ai...

Inondations: Deux quartiers de Kaffrine envahis par les eaux de pluie

XALIMANEWS: (APS) – Diamaguène Centre et Kaffrine 2, deux...

Déclaration de politique privée (Par Ibou Fall)

Alors que le petit peuple craint le pire pour...

Proposition de loi visant à empêcher la dissolution de l’Assemblée nationale : Macky Sall freine Benno

XALIMANEWS-Le journal L’AS rapporte dans son édition de jeudi...