Lettre ouverte sur le reversement de la gendarmerie dans l’armée nationale

Date:

Monsieur le Président Bassirou Diomaye FAYE,

Je vous écris pour attirer votre attention sur une mesure cruciale qui nécessite une action immédiate de votre part. Il s’agit de la décision prise par le président sortant, Monsieur Macky SALL, de placer la gendarmerie sous tutelle de l’armée. Cette décision comporte des implications budgétaires et politiques majeures pour notre pays.

En voici les principaux points qui rendent cette décision problématique :

D’abord sur la Comparaison des salaires : Les gendarmes bénéficient actuellement de salaires plus élevés que les militaires au même grade, ce qui crée une disparité salariale en contradiction avec le principe d’équité salariale.

Au nom du Principe de l’équité salariale : Remettre en cause cet avantage pourrait entraîner une demande d’augmentation salariale substantielle de la part des militaires pour garantir une égalité de traitement à grade égal.

À propos de l’Impact budgétaire : Une augmentation significative des salaires des militaires compromettrait le critère de convergence de l’UEMOA, qui limite la masse salariale à 35% des recettes fiscales, mettant ainsi en danger la soutenabilité budgétaire et le respect des normes régionales en matière de gestion financière.

Quant au Contexte politique : Cette décision de tutelle juste avant la fin du mandat présidentiel soulève des interrogations sur ses motivations réelles, notamment en lien avec la transition politique en cours et le prochain président élu.

S’agissant des Risques potentiels : Cette mesure pourrait fragiliser davantage la transition politique actuelle, entraînant des tensions supplémentaires dans un contexte déjà tendu, et nécessitant une gestion politique et financière prudente pour éviter tout trouble ou contestation accrue.

Dans ce contexte, je vous encourage vivement à réviser cette mesure et à prendre en considération les conséquences majeures sur les plans financier et politique. Il serait également judicieux de solliciter l’avis et les recommandations d’institutions telles que la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International (FMI) pour bénéficier de leur expertise dans ce domaine.

Avec cette mesure, le président Macky SALL vient de plomber les créations d’emplois dans l’administration publique et de correction du système de rémunération des agents de l’Etat dans le court terme.

Votre prise de décision éclairée contribuera à garantir la stabilité et la soutenabilité durant cette période de transition politique.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Mactar Dabo
Commissaire scientifique du Pastef de n charge de l’emploi, du travail et de la réforme de l’administration publique.

2 Commentaires

  1. salut cher camarade patriote
    En tant que patriote de la coordination deoqrtementale diomaye président je me sens le devoir de vous édifier sur la gendarmerie ou j’ai servinpendant e6ans :
    non mon cher la gendarmerie ne saurait être recetsee dans l’armée
    Il est écrit dans le préambule que la gendarmerie est partie intégrante des forces armées et non des armées
    Au senegal le vocable forces armées englobe l’armée nationale et la gendarmerie nationale sous l’autorité d’un ministre dit des forces armées.
    l’armée nationale est placée sous les ordres d’un chef d’état Major des armées et non des forces armées tandis que la gendarmerie elle est commandée par un haut commandant dr la gendarmerie et Directeur de la justice Militaire.
    l’armée nationale est composée de trois armées : t’être, mer , et air @
    bonne lecture

  2. comment se fait-il que le Gendarme de même grade que le militaire soit solde que lui le militaire effectue des services plus risqués plus dangereux sans militaires a la frontière l’intérieur du pays ne serait pas stable donc une erreur fondamentale a rectifier pour que l’égalité soit rétablie merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Proche Orient : Le Déluge D’Al-Aqsa au cœur d’une conférence publique animée par Dr Abderrazak Makri à Dakar

XALIMANEWS-"Déluge d'Al-Aqsa Fondamentaux et impact", tel est le thème...

Revue de la presse (Wolof) de iRadio du mercredi 24 avril 2024 avec Baba Ndiaye 

Revue de la presse (Wolof) de iRadio du mercredi...

Évaluation des politiques économiques : le FMI débarque à Dakar

XALIMANEWS-Des experts du Fonds monétaire international (FMI) prévoient de...