Litige foncier. Wade entre Aliko Dangote et la famille de Serigne Saliou

Date:

Un titre foncier à Allu Kaan oppose Aliko Dangote et les descendants de Serigne Saliou Mbacké. Le président de la République est invité à se prononcer sur la dite affaire par Serigne Moustapha Saliou Mbacké qui brandit un décret présidentiel attribuant le site à son père. C’est ce que le quotidien « kotch » nous apprend. Le Président devra résoudre ce litige qui met en cause le richissime homme d’affaires et la famille de Serigne Saliou.

Un terrain situé dans « allu kaan » serait à l’origine du litige qui oppose Aliko Dangote aux descendants de feu Serigne Saliou Mbacké. Considéré comme l’homme noir le plus riche du monde par le magazine American Forbes, Aliko Dangote a élargi ses activités jusqu’au Sénégal. En effet, il construit une cimenterie de 250 milliards dans la forêt de Pout, produisant 2,3 millions de tonnes de ciment par an.

Une activité qui va produire 1000 emplois directs et 5000 autres indirects, nous révèle « Kotch ». Mais cette implantation du groupe d’Aliko n’est pas du goût de tout le monde au Sénégal. En plus des producteurs de ciments au Sénégal que ses activités vont concurrencer, la famille de Serigne Saliou Mbacké s’est plainte de l’exploitation des carrières de la cimenterie qui empiète sur le terrain de leur défunt père.

Serigne Moustapha Saliou Mbacké affirme que « Serigne Saliou Mbacké avait sollicité et obtenu part décret en novembre 2006 un déclassement portant sur 942,07 hectares dans la forêt de Pout et Keur Massar. Le marabout avait acheté dans cette localité une superficie de 114 hectares ». Toujours selon les dires du représentant de la famille du défunt khalife général des mourides, l’administration forestière a octroyé 124 hectares de ce site à la société de Dangote.

L’affaire ne s’arrête pas là, puisque les héritiers saisissent l’administration forestière qui va signaler au groupe de Dangote son fait et va l’inviter à prendre « des dispositions utiles pour desservir des surfaces attribuées au marabout ». une invite restée sans suite et qui pousse Serigne Moustapha Saliou Mbacké à dire que son défunt père « a obtenu ces terres par décret présidentiel alors que la société Dangote ne bénéficie que d’un emprunt sur ces même terres ».

Le représentant de la famille de feu Serigne Saliou se dit remonté et taxe de « scandaleuse » la proposition qu’on leur a faite. « On nous a demandé de d’accepter l’empiétement de la société Dangote prétextant que des surfaces pourraient être attribuées ailleurs » révèle Serigne Moustapha Saliou dans les colonnes de « kotch ».

Les alliés d’hier de la famille de Serigne Saliou Mbacké semblent être les supporters de la cause de la société de cimenterie dans ce litige. Serigne Moustapha Saliou Mbacké invite Abdoulaye Wade à se prononcer sur le litige et déclare : « ces terres ont été attribuées à Serigne Saliou Mbacké par décret présidentiel, donc seul un nouveau décret pourra nous les reprendre ». La balle est dans le camp d’Abdoulaye Wade qui doit résoudre ce dilemme.

– Par Mayaram –

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Licenciement de travailleurs de la CBAO : le ministre du travail rétablit les délégués syndicaux dans leurs droits

XALIMANEWS-Mansour Diallo, Alioune Seck et Papa Doudou Tounkara ont...

BFEM : Moustapha Guirassy rappelle l’interdiction stricte des téléphones dans les centres d’examen

XALIMANEWS-Le Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) débute aujourd’hui...

BFEM: Plus de 190.000 candidats au Bfem composent à partir d’aujourd’hui

Les épreuves de l’examen du Brevet de fin d’études...

BFEM : 11.716 candidats inscrits dans la région de Diourbel

XALIMANEWS: La région de Diourbel compte pour la session...