Loi d’amnistie : Ayib Daffé dévoile les préjudices « Depuis 2023, Pastef a dépensé 240 millions pour les détenus… »

Date:

XALIMANEWS- Une soixantaine de décès, des milliers d’amputations et des blessés dont certains ont été évacués au Maroc, voilà le bilan que le député Ayib Daffé a voulu mettre sur la table, lors de la plénière sur le projet de loi d’amnistie.

A l’endroit du ministre de la Justice, le parlementaire pose la question de la portée de cette loi d’amnistie sur les morts, revenant ainsi sur les « crimes de sang lors des manifestations ».

Il note l’importance des préjudices et révèle : « Depuis janvier 2023, Pastef a consacré 240 millions de dollars à des dépenses médicales, hospitalisations, soutien aux détenus et frais d’avocats. ».

Il a, par ailleurs, interpellé la tutelle sur la libération des détenus politiques, en signalant un plus grand nombre encore dans les prisons.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous, vous avez l’indécence de parler de préjudices subis après avoir de manière inconséquente fait sortir des enfants dans la rue, après avoir fait saccager des édifices publics, des stations d’essence, des magasins Auchan, après avoir brûler la bibliothèque universitaire, saccager des facultés ainsi que le CESTI. Vous osez vous présenter devant les Sénégalais sans pudeur, nous parler de dommages qu’auraient subi des malfrats dont le seul dessein était de mettre ce pays à genoux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

ONU : Abdoulaye Bathily démissionne

XALIMANEWS- Le diplomate sénégalais, Abdoulaye Bathily, a démissionné de...

Fonction publique : Le Ministre instaure le pointage obligatoire

XALIMANEWS - C'est à croire que l’ère du laisser-aller...

Lettre ouverte aux sorcières (Par Marvel Ndoye)

A vous qui vous reconnaitrez. Changer les mots «...