Louga : Un directeur d’école écroué pour « attouchement sur son élève de 11 ans »

Date:

Directeur d’école élémentaire Wourkhokh (Linguère), M. Niang est, depuis vendredi, à la prison de Louga. Accusé de viol et pédophilie, il avait été surpris en compagnie d’une élève de 11 ans, dans une position très compromettante.

Wourkhokh, une contrée du département de Linguère, est sans directeur d’école. M. Niang qui gérait cette charge est placé sous mandat de dépôt à la prison de Louga, pour viol et pédophilie sur une élève de 11 ans. Le directeur d’école est accusé des faits d’attouchement sur une élève en classe de CE2. Ébruitée par la brigade de Linguère, cette affaire de mœurs laisse sans voix le milieu enseignant local. De sources concordantes, M. Niang avait été surpris dans une position très compromettante, dans sa chambre en compagnie de l’élève de 11 ans. Nos interlocuteurs ajoutent que le mis en cause avait été trouvé « promenant sa main dans les parties intimes du frêle corps de la mineure, laquelle est sa voisine. Sur les circonstances des faits, M. Niang qui avait visiblement mûri son plan, avait remis à la victime, une pièce de 100 FCfa, pour l’achat de glace à la boutique du coin. De retour, la gamine, tenant une glacière, a toqué à la porte de l’homme qui l’a invitée à entrer et, plus tard, à s’asseoir sur un coin du lit. Cela fait, M. Niang s’est approché d’elle et s’est mis à la caresser. Mais, c’est alors qu’il promenait délicatement ses mains baladeuses sur les parties intimes de la gamine que la grand-mère de la fillette, intriguée par le temps passé par celle-ci dans la chambre, est venue aux nouvelles. Elle tombera sur cette scène obscène. Sans nomination, elle a ameuté le voisinage.

Extraite de la pièce, la gamine est conduite en consultation à l’hôpital Maguette Lô de Linguère. Après diagnostic, la gynécologue a attesté que « l’hymen de sa patiente est resté intact ». Ce qui n’empêchera pas les parents de déposer une plainte à la brigade de gendarmerie locale. Entendu, M. Niang dira : « j’ai caressé la fille, mais je ne l’ai en aucun cas pénétrée. J’ignore pourquoi j’ai agi de la sorte ». Placé en garde à vue, M. Niang a été déféré, vendredi dernier, au parquet, avant d’être admis à la prison de Louga.

Source : L’Observateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Souveraineté alimentaire : Vers une réforme foncière prenant en compte les exploitations familiales

XALIMANEWS-Le Secrétaire d’Etat aux coopératives et à l’encadrement des...

Trafic présumé de drogue : 3ème retour de parquet pour Abdoulaye Seck et Cie

XALIMANEWS-Les six individus appréhendés dans le cadre de l'enquête...

Changement à la tête de la CGIS : Abdou Khafor Touré cède sa place à Ibra Aly Sy

XALIMANEWS-Abdou Khafor Touré, désormais ex-Directeur Général de la Compagnie...