Lutte contre la criminalité faunique au Sénégal : un trafiquant a été appréhendé avec des défenses d’éléphant et 90 bijoux de luxe en ivoire sculpté

Date:

XALIMANEWS-Le trafic de faune représente une menace persistante pour la biodiversité et la sécurité nationale. Dans le cadre de la lutte acharnée menée par les autorités sénégalaises contre ce fléau, une opération récente a conduit à l’arrestation, à Dakar le samedi 18 novembre, d’un individu soupçonné de trafic d’ivoire d’éléphants. Le suspect, un citoyen sénégalais, a été découvert en possession de deux défenses d’éléphant et de 90 bijoux de luxe en ivoire sculpté.

«L’opération, orchestrée par la Direction des Eaux et Forêts, en collaboration avec un important dispositif policier de trois Unités différentes et appuyé par le Projet Eagle Sénégal, a permis de mettre la main sur un trafiquant d’ivoire d’éléphant en flagrant délit de détention, mise en circulation et tentative de commercialisation de deux défenses d’éléphant et de 90 bijoux de luxe en ivoire sculpté. Cette initiative conjointe démontre une fois de plus l’engagement des autorités à lutter contre le trafic de faune sous toutes ses formes», informe un communiqué.

Et la source de préciser : «L’interpellé, de nationalité sénégalaise, a été appréhendé en possession de deux défenses d’éléphant de 15 kg chacune, un poids conséquent et rare en Afrique de l’Ouest. Une impressionnante quantité de bijoux de luxe en ivoire, 17 dents de léopards et autres animaux protégés ont aussi été saisies. Une perquisition effectuée au marché Soumbédioune, dans son magasin, a permis de découvrir des dizaines d’autres produits issus de l’éléphant et du lion, prêts à être écoulés dans le marché. Placé en garde à vue depuis samedi, il a été déféré au parquet du Tribunal de Dakar où il devra répondre de ses actes».

Cette récente confiscation met en lumière le commerce illicite de l’ivoire d’éléphant, également connu sous le nom de «Blood Ivory» en raison de ses liens établis avec des groupes terroristes. Les éléphants demeurent une espèce menacée, avec un décès toutes les 15 minutes sur le continent africain pour leur ivoire. Cela engendre un désastre écologique et accroît les risques pour l’éléphant d’Afrique, une espèce intégralement protégée selon le Code de la chasse sénégalais, la CITES, et classée en danger critique d’extinction sur la Liste rouge de l’UICN. Malgré leur faible nombre au Sénégal, les défenses des éléphants sont souvent importées d’Afrique centrale ou du Gabon pour répondre à la demande illégale de la communauté asiatique résidant au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Mort de Modou Gueye lors des manifestations : Ce que révèle le certificat de décès

XALIMANEWS-Le certificat de genre de mort du jeune Modou...

Manifestation contre le report de la présidentielle : Serigne Mouhamadou Lamine Laye enjoint les fidèles Layènes à la retenue

XALIMANEWS-Le porte-parole du khalife des layènes, Serigne Mouhamadou Lamine...

Ziguinchor : Un mort confirmé lors des manifestations de ce samedi

XALIMANEWS- Il s'appelle Landing Diédhiou. Il a été griévement...

Crise électorale : Macky Sall brise le silence et justifie le report

XALIMANEWS- Pour sa première sortie après le vote de...