Macky Sall aux 15000 bénéficiaires du Der: « Si vous ne remboursez pas, nous serons obligés de saisir la police »

Date:

XALIMANEWS : La Délégation à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), a procédé hier au lancement des premiers financements dédiées à sa population cible.
Venu présider la rencontre, le Chef de l’Etat, n’a pas manqué de rappeler aux bénéficiaires que ce financement est attribué dans des conditions souple avec un taux d’intérêt maximum de 5%. Cela étant, il en a appelé au patriotisme des premiers bénéficiaires.
« Je voudrais que vous sachiez en tant que pionniers vous devez être des références dans ce projet. Vous devriez donner l’exemple et faire tout pour pouvoir payer. Si vous ne remboursez pas, nous serons obligés de saisir la police et cela peut même conduire chez le Procureur. Mais nous ne souhaitons pas en arriver là», prévient Macky Sall.

7 Commentaires

  1. POURQUOI REMBOURSER UN PRÊT/DON POLITIQUE REMIS PAR LE PRÉSIDENT DE L’APR/BENNO, PRÊT POLITISÉ A OUTRANCE ET RÉSERVÉ AUX MILITANTS QUI VONT VOTER MACKY SALL.
    LES VRAIS PRÊTS SONT DONNÉS PAR LA BANQUE ET OBLIGATOIREMENT REMBOURSÉS…
    JAMAIS UN SOI DISANT PRÊT N’A ÉTÉ AUSSI POLITISÉ…

  2. Quand on n’a pas de quoi rembourser son prêt il s’agit d’une simple affaire civile.
    La police s’occupe des infractions pénales.
    Cette manière de voir et de pénaliser tous les rapports de la société est inquiétante et cela renseigne que ces gens, je parle ici du président macky sall, qui cherche à mettre la pression une sorte de chantage.
    Depuis quand une dette non rembourser alors que parfois c’est à cause de difficultés (maladie, décès, chômage, imprévu) peut mener quelqu’un en prison, car si l’on parle de police on parle aussi de prison.
    C’est honteux et ce pays prend une tournure inquiétante.
    Pendant que les voleurs et les assassins sont libres, les citoyens sont menacés et de surcroit par le président de la république lui-même ?
    Incroyable

  3. Mieux vaut prévenir que guérir.Un prêt quel qu’il soit doit être remboursé dans les conditions d’octroi de crédit sans dérogation aucune. La précision se doit afin que les heureux récipiendaires fassent en sorte que d’autres puissent bénéficier dans l’avenir de ce support de taille

  4. En 7 ans, le peuple senegalais t a donné 56 milliards de nos franc de fond politique sans te demande quoi que ce soit et tu veux nous casser les couilles à cause de 500 000 fcfa de merde. On paiera rien.
    Imbécile

  5. Les Sénégalais aiment la facilité ! Si vous ne pouvez pas rembourser, n’empruntez l’argent de personne et n’acceptez pas le financement de la DER. Les termes du contrat sont très clairs et ngir yalla ne venez pas demain nous raconter des histoires. Quand on vous prête de l’argent, vous remboursez, un point un trait. Sinon vous êtes fautif. Vous devez même rembourser avec des intérêts car c’est le cas partout dans le monde. Allez-y dans une banque, et vous verrez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Maladies hivernales : Le palu pédiatrique à l’heure d’un rude bilan

XALIMANEWS- C'est l'hivernage ! L'heure d'un compte à rebours...

Diplomatie / Ambassades et consulats : Un grand chamboulement annoncé

XALIMANEWS-Le réseau diplomatique du Sénégal à l'échelle mondiale s'apprête...

Incident au Parlement de la CEDEAO entre Guy Marius Sagna et la Vice -présidente : Abdoulaye Wilane monte au créneau

XALIMANEWS- L’attaque de la 2e Vice-présidente du Parlement de...

Concours d’agrégation : L’Ucad enregistre un taux de réussite global de 95,9% au Cames

XALIMANEWS: C’est une nouvelle prouesse pour l’Université Cheikh Anta...