» Macky Sall ne reculera jamais que lorsque Ousmane Sonko lui prouvera qu’il en usera d’autant » A. Ba

Date:

Le membre du mouvement national des cadres de Pastef, Amadou Ba est formel : “Quand on a subi l’assassinat politique de Macky Sall comme Khalifa Sall ou une tentative de liquidation judiciaire à laquelle il n’a pas renoncée comme Sonko et Barthélémy Dias, oui et oui, on ne signe pas de charte de non-violence face à un pareil adversaire. Rapporte Senego

Selon le site, pour Amadou Ba, Ousmane Sonko a échappé à un complot ourdi avec des moyens étatiques pour lui coller 20 ans de prison. Pour lui, si ce complot avait réussi au mois de mars, Sonko serait actuellement à Rebeuss dans une Cellule de haute protection pour terroriste, Pastef dissout et beaucoup de ses cadres virés de l’administration. Et ça, les promoteurs de la Charte doivent en être conscients.

Liquidation…

“Macky Sall ne renoncera jamais à liquider Sonko avant 2024, et cela, aucune charte ne lui fera abandonner ce projet. Dans le bras de fer entre Macky et Sonko, il faut se référer à la théorie du fou (madman theory) ou à celle de la dissuasion nucléaire, bien connues dans les relations internationales, pour comprendre ces deux acteurs”, déclare-t-il. A l’en croire,  Macky Sall ne reculera dans la violence que lorsque Sonko lui prouvera qu’il en usera d’autant, sinon davantage, pour se défendre et lui résister.

Pacte non-violence…

Pour le membre de Pastef, un État ne signe jamais de pacte de non-violence avec son opposition, sauf à reconnaître qu’il en use arbitrairement. “Celui qui a osé dire au Forum pour la paix de Paris : “Je détiens la Force et la Puissance, personne ne peut m’intimider”, est un Seigneur de guerre, pas un faiseur de paix”, estime M. Ba.

5 Commentaires

  1. SONKO a affaire à un président malhonnête usant et abusant de la ruse méchante pour atteindre ses objectifs politiques – et cela, tous les médiateurs (religieux et autres acteurs de la société civile) le savent. Et dans nos démocraties bananières, seul un rapport de forces favorable (pression de la rue) peut sauver un opposant politique de la ‘’guillotine’’. Pour pacifier notre pays, il faut raisonner le Président MACKY SALL, afin qu’il renonce définitivement à un troisième mandat. Il va continuer à ruser, mais qu’il sache que, selon le Saint Coran, la ruse méchante n’enveloppe que son auteur.
    Au delà, le mal est ailleurs ! Oui, nos religieux (toutes obédiences confondues) ont failli à leur mission ; en effet, au delà de leur rôle de médiateur social, ils devraient s’impliquer pleinement en politique pour mettre un terme à la dictature laïque qui est directement ou indirectement à l’origine de tous nos maux. Oui, en cautionnant une Constitution qui exclut totalement Dieu dans la gestion de notre pays, nous avons délibérément choisi la voie de la perdition. En effet, dans l’article 1er de notre Constitution, il est mentionné que notre République est laïque – c’est à dire qu’elle respecte toutes les religions – ce qui est une bonne chose -, mais s’interdit de s’en inspirer ; pour ces républicains (laïcs), le Coran et les autres Livres Sacrés (Thora et Évangile) n’ont aucune espèce d’importance – c’est la triste réalité ; bref, pour eux, Dieu n’a pas sa place dans la République ! Et c’est dire qu’un débat sur la laïcité s’impose absolument ; c’est une voie obligée pour conformer notre république à nos convictions religieuses et réorienter notre pays sur la véritable voie de la paix et de la prospérité – et donc de l’émergence !!!

  2. Toi Bamba Ndiaye tu nous emmerdes avec tes conneries de laïcité ! Notre pays a été sauvé de la division parce que c’est un pays laïque ! Sinon on serait comme les autres républiques bananières d’Afrique. Un pays aussi multiculturel, multilinguistique, multiconfrérique que le Sénégal est garanti par sa laïcité. Le Sénégal est laïque et le restera éternellement… merde waay ce malade mental !

    • A force de radoter…Assane , tu es devenu un vrai bouffon attardé au service de ton expert des salons de massage. Tu es devenu tellement ridicule et pittoresque , quand je lis tes propos farfelus et fallacieux… cela m’aide à gerber ,car j’ai un problème de nausée. Merci pour m’aider à chacune de tes interventions loufoques , cela me permet de soulager mon problème de nausée. Merci Assane ,et continuez à nous raconter des bobards.

  3. Biien dit monsieur Ba, il y a-t-il ine plus grande que celle qui consiste a radie de son travail un homme qui s’est battu jour et nuit de son enfance jusqu’a l’age adulte pour reussir a ses etudes pour reussir su concours le plus predtigieux du pays, qui a eu 15 ans d’experience ptofessionnelle a servir l’etat, puis d’un coup quelqu’un sassit dans son fauteuil douillet pour le banir de som travail. Il y a-t-il plus violent que detruit autant la carriere politique que la vie d’un homme qui est maire de la capitale du payd juste pour ne pas avoir a competir avec lui? La personne la plus violente et qui n’a aucun coeur s’appelle macky. Un point c’est tout. Alors tout ceux qui veulent parler de barrer la violence allez y voir macky.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

100 JOURS DE POUVOIR DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE: PARLONS-EN ! (Par Samba Ndiaye)

Cent jours : ce repère temporel ,non Institutionnel mais...

Maître Augustin Senghor restez zen et poursuivez la mission ! (Par Mbaye Jacques Diop)

Ces derniers temps le président de la fédération sénégalaise de football, Maître...

Investissement et Partenariat : La rupture actée (Par Moustapha Diakhaté)

Les flux d’investissement d’origine extérieure dans les hydrocarbures ont...