Macky Sall sur les ponctions de salaire en faveur des haitiens Il suffit de réduire le train de vie de l’Etat… »

Date:

Même s’il éprouve une réelle solidarité avec le peuple meurtri d’Haïti, Macky Sall n’est pas du tout d’accord avec l’approche initiée par le Chef de l’Etat consistant à une ponction sur les salaires des travailleurs pour aider les Haïtiens. Il l’a dit hier lors d’un meeting tenu à Notto Gouye Diama. Pour lui, la démarche relève de la démagogie pure et simple.

L’Alliance pour la République (Apr/Yaakar) est en train de bien s’implanter dans le département de Tivaouane. La preuve par le meeting tenu à Notto Gouye Diama, sous l’égide de l’émigré Maguèye Ndiaye. D’ailleurs, galvanisé par la chaleur de l’accueil, Macky Sall a nommé séance tenante Maguèye Ndiaye au poste de chargé de mission et membre du cabinet du président du parti. Au-delà des nombreux griefs portés contre le pouvoir par les populations, le meeting a été l’occasion pour Macky Sall de se prononcer sur la décision prise par le chef de l’Etat et relative à une ponction de trois journées sur les salaires des travailleurs sénégalais. A ce sujet, Macky Sall a marqué toute sa désapprobation, assimilant la démarche à de la démagogie. « Même si les Sénégalais sont meurtris par ce qui est arrivé aux Haïtiens, il reste qu’il n’a pas assez de moyens pour faire face à ses propres priorités », a-t-il dit. L’illustration en est donnée par le fait que des populations de la banlieue pataugent depuis trois ans dans les eaux sans qu’aucune solution durable ne leur soit proposée pour juguler leur mal. Pire, les secteurs vitaux de l’économie comme la santé, l’éducation, l’agriculture sont aujourd’hui malades. Prenant l’exemple de Notto Gouye Diama où les paysans éprouvent toutes les peines du monde à écouler leurs légumes, Macky Sall considère qu’il est urgent de réorienter les priorités. Pour lui, l’idée d’opérer des ponctions sur les salaires des pauvres travailleurs relève d’une démarche agressive et inadaptée. « Il suffisait que le train de vie de l’Etat soit réduit avec des ponctions sur les dépenses non prioritaires pour rassembler un montant beaucoup plus important que celui qui sera produit par la ponction sur les salaires », indique-t-il.

Mbaye Samb

lasquotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Bassirou Diomaye Faye « demande » à Sonko de surseoir à sa Dpg devant un jury populaire

XALIMANEWS-Le Président a annoncé qu'il a demandé au Premier...

Suppression de certaines institutions comme le HCCT et le CESE: Diomaye clôt le débat

Le chef de l’Etat a assuré, samedi soir, qu’il...

Victimes des évènements politiques: « Justice sera faite… », selon Président Diomaye

XALIMANEWS: Le président de la République Bassirou Diomaye Faye,...

‘’Je vis l’exercice du pouvoir avec sérénité’’, Président Diomaye

XALIMANEWS: Le chef de l’Etat, Bassirou Diomaye Faye, qui...