Me Boucounta assène ses vérités sur le troisième mandat.

Date:

« Que personne ne soit là à faire du juridisme en cherchant un échappatoire pour valider la possibilité d’un troisième mandat de Macky Sall », a déclaré Me Boucounta hier sur le plateau de la TFM.
L’avocat reste ainsi ferme sur sa position et défend « ce que je n’ai pas permis Alpha Condé qui est mon ami et mon client, ni aux Présidents Wade et Senghor et ni à moi-même, je ne peux pas le permettre à qui que ce soit. Tous les combats que je mène en Afrique, si je ne suis pas en mesure de les mener au Sénégal, je n’aurai pas de quoi à être fier. Le président Macky on était ensemble pour combattre le troisième mandat de Wade dans le M23 avec tout ce qui en est suivi ».
« La constitution n’est pas uniquement du texte, mais c’est aussi l’histoire et l’esprit du texte. Ainsi quand on cherche une chose dans le texte et qu’on ne la trouve pas, il faut regarder son histoire. Alors, l’histoire de ce texte c’est le 23 juin. Dans l’esprit du texte, c’est Macky Sall lui-même qui disait que le troisième mandat n’est plus possible car la constitution a été verrouillée » poursuit-il.
Il conclut « donc au nom de ces principes la, je suis contre un troisième mandat au Sénégal ».

2 Commentaires

  1. Une sortie malheureuse et une communication désastreuse et pleine d’incohérences.
    Me Diallo est connu comme étant un homme pondéré et calibré et c’est vraiment dommage qu’il soit tombé sur le piège des questions des animateurs. En sa qualité de juriste il s’est trompé en se prononçant sur le processus judiciaire de l’affaire Adji Sarr/ Sonko et sur un non événement de la peu probable candidature de macky en 2024.
    Jusqu’à présent nul n’a entendu ce dernier dire qu’il va poser sa candidature. N’a t-il pas lu le livre de Macky? Bref.
    Aujourd’hui il est clair qu’il est rentré dans la scène et par la petite perte.

  2. Un homme claire, pertinent, véridique et constant de ses positions. Il serait plus avantageux pour lui de défendre indéfendable Président Macky Sall comme aime le faire le pauvre Monsieur Ibrahima Sene de PIT, mais lui non, il préfère garder sa dignité et son respect pour le peuple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

BFEM : Moustapha Guirassy rappelle l’interdiction stricte des téléphones dans les centres d’examen

XALIMANEWS-Le Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) débute aujourd’hui...

BFEM: Plus de 190.000 candidats au Bfem composent à partir d’aujourd’hui

Les épreuves de l’examen du Brevet de fin d’études...

BFEM : 11.716 candidats inscrits dans la région de Diourbel

XALIMANEWS: La région de Diourbel compte pour la session...

BFEM : 11.366 candidats attendus dans 111 centres d’examen de l’académie de Ziguinchor

XALIMANEWS: Onze mille trois cent soixante-six candidats inscrits dans...