Meurtre à Pikine : Un jeune footballeur sauvagement assassiné

Date:

Agé de 25 ans, Amadou Barry Dia repose désormais au cimetière de Pikine. En effet, ce jeune footballeur a été tué sauvagement par une bande de malfaiteurs qui écume le quartier Makka Colobane de Pikine. Par Abdou Latif MANSARAY

ImageAgé de 25 ans, Amadou Barry Dia repose désormais au cimetière de Pikine. En effet, ce jeune footballeur a été tué sauvagement par une bande de malfaiteurs qui écume le quartier Makka Colobane de Pikine.
Les faits se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi dans l’enceinte de la dibiterie Falaye Baldé. «Le jour des faits, j’étais à l’usine d’où on m’a appelé pour  me dire de venir dare-dare, car mon frère vient d’être poignardé par une bande de malfaiteurs. Arrivé sur place, j’ai vu mon petit frère allongé dans une marre de sang. C’est ainsi que j’ai essayé, avec l’aide de la famille, de le transporter d’urgence à l’hôpital Principal. Sur place, les médecins nous on fait savoir que mon frère a rendu l’âme», soutient Siley Dia, grand frère de la victime.
Dans la nuit du dimanche au lundi, une bande de délinquants a investie la dibiterie Falaye Baldé. Pour réussir leur coup, ils ont cassé la lampe qui éclairait l’enceinte de la dibiterie. Dans le noir, ils s’emparent des armes dont disposait le tenancier de la dibiterie, Pape Sarr.
«Ils lui ont donné des coups de couteau puis, l’ont traîné dehors. Ils se sont emparés de quelques briques avant de lui fracasser la tête. Ils lui ont ouvert le crâne. Même au moment où nous acheminions sa dépouille au cimetière, le sang coulait encore. Sa tête était enflée. Ils lui ont troué tout le corps avec les armes qu’ils détenaient.»
Mais le gérant de la dibiterie, après les faits, sera interpelé avant d’être relâché par les policiers de Pikine. D’aucun disent qu’il fait partie de la bande des assassins.
Les habitants de Makka Colobane attirent l’attention des autorités sur l’insécurité qui règne dans leur quartier. «Ici, à partir de 00h, si tu te promènes, tu es agressé et tué», lance un notable du quartier.
Une enquête est ouverte par la Police qui est à la recherche des malfaiteurs.

lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE