Mouvement pour le paiement de leurs indemnités : des militaires invalides gazés par la police

Date:

XALIMANEWS-Hier, lors de la manifestation pacifique organisée par leur association, les anciens militaires invalides du Sénégal ont vécu une journée mouvementée. Malheureusement, ils n’ont pas pu atteindre leur destination prévue, le ministère des Finances, car la police les a dispersés à la Place de l’Indépendance en utilisant des grenades lacrymogènes.

Ces manifestants, composés de plus de 2 000 personnes selon Ousseynou Fall, un ancien militaire invalide, réclament le paiement de leurs indemnités. De plus, il convient de noter que leurs collègues en activité se sont également joints à la manifestation, portant le nombre total de manifestants à plus de cinq mille individus.

«Ils sont tous des anciens militaires invalides. Le problème est que le président de la République a donné des instructions pour diligenter le paiement des indemnités depuis le 2 octobre. Les virements devraient être disponibles depuis le 03 du même mois», rapporte Fall. Qui ajoute : «Nous nous sommes rendus au ministère des Forces armées où on nous a fait savoir qu’au plus tard le 9 octobre, nous serons payés. Nous leur avons demandé de sortir le décret de paiement afin que nous puissions le montrer à nos camarades du groupe. Mais, ils ont refusé. Ainsi, nous leur avions dit de prendre toute leur responsabilité de ce qui adviendra». «Ils n’ont qu’à nous remettre nos dus», réclame Ouseynou Fall, interrogé par PressAfrik.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Prévision des recettes pétrolières : Le FMI demande au Sénégal de revoir sa copie du budget 2024

XALIMANEWS- Lors de la réunion à Washington avec les...

Tabaski 2024 : Le Premier ministre annonce des mesures pour garantir l’approvisionnement en moutons

XALIMANEWS- Les préparatifs de la Tabaski font partie des...

Alerte, le Sénégal aurait-il basculé vers un régime parlementaire ? (Par Mamadou Thiam)

La lecture des premiers décrets portant attribution des ministres...