Nommination d’un nouveau DG à l’Agence de Presse Sénégalaise. Wade avertit Moustapha Guirassy

Date:

Lors de la rencontre du Conseil des ministres d’hier, le président de la République a fait remarquer au ministre de la Communication qu’il ne connaissait pas Joseph Henry Sarr proposé pour remplacer Mamadou Koumé à la tête de l’Agence de presse Sénégalaise (Aps). Me Wade a encore indiqué, en direction de Moustapha Guirassy, qu’il espère que ce choix n’obéit pas à des considérations politiques.

Parmi les mesures individuelles prises hier à la suite de la rencontre du Conseil des ministres, il y a la nomination de Joseph Henri Sarr au poste de Directeur général de l’Agence de presse Sénégalaise (Aps). Il remplace à ce poste Mamadou Koumé qui, depuis octobre 2000, présidait aux destinées de l’agence. Le moins que l’on puisse dire est que le Président Wade a tenu à faire quelques remarques au ministre de la Communication. Lorsque ce dernier a proposé la nomination de Joseph Henri Sarr, Me Wade a tenu à dire ouvertement à Moustapha Guirassy qu’il ne connaissait pas Joseph Henri Sarr et qu’il espère qu’on ne l’a pas nommé uniquement à ce poste pour des raisons politiques. Le chef de l’Etat d’ajouter que tout ce qui importe, c’est qu’on propose des gens compétents et efficaces.

Ce n’est pas la première fois que le Président tient un tel discours en conseil des ministres. Il avait eu la même attitude à l’endroit du ministre de l’Agriculture, Fatou Gaye Sarr, lorsque cette dernière avait fait revenir, lors de l’avant-dernier conseil des ministres, l’ex-Directeur de l’Isra. Un retour qui avait « étonné » Me Wade.

Avant les mesures individuelles, Wade a abordé la gronde des populations de Cambérène qui ont refusé catégoriquement l’installation d’un déversoir dans leur quartier. Dans son intervention, le Président s’est encore défaussé sur l’opposition en faisant remarquer que cette convention avait été signée entre l’Union européenne et un membre actuel de Benno. « Je suis parfaitement d’accord avec les populations », a affirmé Wade non sans ajouter qu’il fallait trouver des voies et moyens pour construire un système d’assainissement de l’eau tout en respectant ces accords déjà signés.

Le cinquantenaire de l’indépendance a été aussi abordé par le Président. Ainsi, a-t-il invité, selon nos interlocuteurs, les partis et associations de tous les bords à venir participer aux festivités. Selon lui, il n’est pas même nécessaire de lancer des invitations, car tous les patriotes doivent faire de l’événement le leur. Et comme pour répondre à ceux qui affirment que le drapeau du Pds a flotté en même temps que le drapeau national lors du lancement des festivités, Me Wade a ajouté que chaque citoyen était libre de venir avec les couleurs de son parti !

Concernant le cas de la Sde qu’il a encore abordé, le chef de l’Etat s’est ému du fait que certains bailleurs aient haussé le ton dès que l’Etat a manifesté sa volonté de confier, à la fin du contrat avec la Sde, la gestion, la distribution et l’exploitation de l’eau à une concession. Pour Wade, les bailleurs doivent applaudir d’autant que ce sont eux-mêmes qui ont prôné une libéralisation ; ce que l’Etat est en train de faire en se désengageant au profit des privés. Jusque-là en effet, le volet investissement, qui reviendra désormais au futur concessionnaire, était géré par la Sones.

Cheikh Mbacké GUISSE

lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’assaillant abattu par le Secret Service

XALIMANEWS-L’auteur de la tentative d'assassinat contre Donald Trump a...

« Le Sénégal doit avoir sa propre doctrine militaire », selon Diomaye

XALIMANEWS: Le gouvernement travaille avec les acteurs concernés sur...

Bassirou Diomaye Faye « demande » à Sonko de surseoir à sa Dpg devant un jury populaire

XALIMANEWS-Le Président a annoncé qu'il a demandé au Premier...

Suppression de certaines institutions comme le HCCT et le CESE: Diomaye clôt le débat

Le chef de l’Etat a assuré, samedi soir, qu’il...