Opération de sécurisation dans les régions orientales du Sénégal : l’armée démantèle des sites d’orpaillage clandestins et arrêté une bande armée

Date:

XALIMANEWS-Une opération de sécurisation lancée le 10 février dans les régions orientales du Sénégal a permis l’interpellation d’une bande armée opérant dans la zone frontalière avec le Mali, ainsi que le démantèlement de plusieurs sites d’orpaillage clandestins, selon des sources sécuritaires jeudi.

Cette opération, baptisée « Sentinelle Est », est toujours en cours et a réussi à démanteler plusieurs sites d’orpaillage clandestins qui menaçaient le fleuve Falémé, a annoncé la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA).

Dans un communiqué publié sur le réseau social X, la DIRPA a déclaré que la pression exercée sur le terrain et la coopération sécuritaire avec la République du Mali ont conduit à l’arrestation d’une bande armée particulièrement violente, opérant des deux côtés de la frontière entre les régions de Kédougou et de Kayes (Mali).

L’armée a également indiqué que des patrouilles sont en cours dans tous les villages frontaliers, les sites d’intérêt économique et les zones inhabitées.

L’opération, dirigée par la zone militaire numéro 3, vise à renforcer la sécurité des populations vivant le long de la frontière avec le Mali, a souligné la DIRPA.

Elle a précisé qu’une force terrestre et fluviale, soutenue par des moyens aériens, a été déployée simultanément dans les régions de Tambacounda et de Kédougou.

Ces derniers temps, plusieurs attaques à main armée ont ciblé des sites d’orpaillage dans la région de Kédougou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE