Organisation de la présidentielle 2024 : le « Fite » exige de Macky Sall la nomination d’une personnalité indépendante

Date:

XALIMANEWS-Des membres de l’opposition, unis au sein du Front pour l’inclusivité et la transparence des élections (Fite), ont manifesté une forte réticence envers le ministre de l’Intérieur, Sidiki Kaba, chargé de superviser le scrutin du 25 février 2024. 

Lors d’une conférence de presse tenue samedi, le Dr Abdourahmane Diouf, personnalité influente du Fite et candidat à la Présidence, a présenté leurs exigences. 

Selon le Dr Diouf, le ministre actuel est perçu comme partial, une perception qui, à ses yeux, compromet l’intégrité du processus électoral. 

«Il ne faut pas que le ministre de l’Intérieur, qui organise l’élection, soit partisan. Celui qui est là (Sidiki Kaba), tout le monde sait qu’il est partisan. Que Macky Sall ait le courage et l’élégance républicaine, tout comme ses prédécesseurs, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, l’ont fait. Il n’a qu’à choisir un nouveau ministre de l’Intérieur qui va organiser l’élection. Parce que s’il y a la transparence dans le parrainage, il y aura beaucoup d’opposants qui seront candidats», a-t-il déclaré.

2 Commentaires

  1. Ces connards loosers du FITE ne méritent même pas de réponse !! Ce sont de vrais gros parasites idiots et cadavériques !! Non seulement vous n’avez RIEN à proposer aux sénégalais pour 2024, mais piiir vous devenez honteusement ridicules en essayant de critiquer bêtement la consécration internationale de Macky ! Partout en Afrique, du Maroc au Rwanda en passant par le Nigéria, l’Afrique du Sud, le Kenya, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Bénin et ailleurs les gens chantent les louanges de Macky. Certains africains crient même dans les réseaux sociaux qu’ils rêvent d’avoir un président comme Macky, c’est dire… Même en Asie, au Canada, au Brésil, au Japon, en Europe, en France, aux USA, en Chine, la reconnaissance de Macky dépasse les frontières ! Les offres de postes internationaux prestigieux pleuvent de partout. C’est du jamais vu pour un président africain sortant ! Et c’est ça qui rend jaloux ces imbéciles d’ignares loosers du FITE qui lèchent le cul du piiir Yolom Guénio sodomiseur international de notre pays Sonko Violeur !! Mais tant pis pour vous, les sénégalais remercieront ENCORE Macky en 2024 à travers une large élection de Amadou Bâ… Affaire bi yagga toul…

  2. Domoukharma yii melni yaw yeneu sankeu Macky Sall qui sera insh allah le premier président jugé et emprisonné pour haute trahison.
    Les Blancs adorent des nègres de service comme Macky. Fulbert Sambou, Didier Badji, les armes de Petit Boube et le rapport interne de la gendarmerie moom le peuple souverain dii naa koo lidjanti ak Macky bala moo geneu reww mii.
    Nous avons laissé 2019 passer avec Team Jorge. 2021, sounou yatt laa gnouy gaadou diakarlo ak yenn. Le peuple vous a vomis, vous ne voulez pas partir. Dii ngène gnou abal insh allah. Lii yeupeu c’est la faute de Sonko. En mars 2021, il ne fallait pas reculer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....