Oumar Pène Chante La Charte Du Mandé

Date:

Oumar Pène rend hommage à la charte du Mandé ou Kurukan-Fuga dans une nouvelle chanson dénommée « KAL » clipée sous la réalisation de l’ingénieux auteur et Critique d’Art Oumar Sall.

Le « KAL » ou cousinage à plaisanterie cher aux peuples du Mandé est un des ciments de la société issue du grand empire du Mali. Les patronymes Sall sont cousins des Ndao, les Seck cousins des Gueye, les Sereres sont les captifs des Toucouleurs, le Diola est presque comme le Serere, ils sont parents, on peut classer les Toucouleurs près des Sereres, ils s’aiment (ce sont des gamou)…autant de situations offertes aux communautés pour se taquiner, s’insulter, se chamailler dans le seul but finalement de raffermir les liens, de tisser des ponts, établir des points de rencontres susceptibles de prévenir les conflits et préserver la paix et la concorde dans une société multiculturelle et multiéthniques.

D’un autre coté, la charte rappelle que Toute vie [humaine] est une vie. Que chacun veille sur son prochain, Que chacun vénère ses géniteurs, la faim ne tuera plus personne au Mandé, l’essence de l’esclavage est éteinte ce jour, chacun dispose désormais de sa personne, chacun est libre de ses actes, dans le respect des « interdits », des lois de la Patrie. En dédiant une chanson à cette charte Oumar Pène rappelle aux africains que leur histoire est riche et que les valeurs qui fondent leur existence fortes et anciennes.L’ Afrique, en gros, n’a de leçon à recevoir de personne.

« La chanson « KAL » est une déclaration de fidélité à nos racines, à cette grande histoire commune qui nous a donné vie. Une Afrique du cousinage où le rire et la gaieté ont une bonne place » peut-on lire dans le texte présentant la chanson au public.

En 1236, à Kirina, se déroula la célèbre bataille qui opposa le roi magicien Sosso Soumaoro Kanté et le grand chasseur guerrier Soundjata Keita. De cette bataille va naître le plus grand empire de l’Afrique de l’Ouest et la plus vieille Charte des droits de l’homme. Soundjata Keita, proclamé roi du Mandé après sa victoire, va réunir à Kurukan Fuga les dignitaires de l’empire pour élaborer la Charte du même nom.

kirinapost.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE