Politique : la Sonkorisation des évènements au Sénégal, « c’est une stratégie de survie » selon le politologue Babacar Ndiaye

Date:

XALIMANEWS-La Sonkorisation des évènements au Sénégal est la nouvelle trouvaille de la jeunesse sénégalaise, voire des partis de l’opposition. Des politologues sénéglais se sont penchés sur cette nouvelle « trouvaille » dans un court reportage fait par RFI.

« Sonko Nameu nala » (Sonko tu me manques), est le nouveau refrain chanté par la jeunesse sénégalaise ces derniers temps. Une chanson qui fait fureur partout dans le pays, lors des manifestations (Navétanes football, plages, concerts). Pour le politique Babacar Ndiaye dans ses propos rapportés par RFI, « c’est une stratégie de survie ». « La stratégie aujourd’hui est de profiter des manifestations, tels que matchs de football, concerts, parce que on a constaté que les dernières manifestations ont été interdites. »

Des propos confortés par Elimane Haby Kane, consultant et politologue qui estime que, « Cela reflète une bonne organisation des partis, aussi bien des réseaux sociaux qu’au niveau de la Diaspora où les gens peuvent se mobiliser aussi facilement qu’ici au Sénégal où toutes les libertés sont un peu ostracisées. » Pour RFI, « la maitrise des outils de communication et des réseaux sociaux redonnent un peu plus de visibilité au parti de l’opposition dissout le Pastef tout comme à son candidat », a conclu la station française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Très beau discours (Par Pape Kalidou Thiam)

S'adresser à l'autorité suprême de la Mouridya est un...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...

L’Apr dans l’opposition : pour un parti structuré et conquérant (Par Aliou Ndao Fall)

Cette armée mexicaine créée le 1er décembre 2008 par...