Politique : Sidiki Kaba juge faible le taux d’interdiction des manifestations publiques

Date:

XALIMANEWS-Le ministre de l’Intérieur, Sidiki Kaba, s’exprimant devant les députés, lundi, a jugé faible le taux d’interdiction des manifestations publiques au Sénégal.

Seules 108 des 4.828 demandes d’autorisation de manifestations déposées en 2018 auprès des autorités administratives exerçant leurs fonctions sous la tutelle du ministère de l’Intérieur ont été rejetées, ce qui donne un pourcentage d’interdiction de 2,24 %, a déclaré M. Kaba.

Il s’entretenait avec les députés, qui examinaient le budget alloué au ministère de l’Intérieur par le gouvernement pour l’année 2024.

En 2019, a-t-il dit, 75 des 5.535 demandes d’autorisation de manifestations ont été rejetées, soit un taux d’interdiction de 1,36 %.

En 2020, a indiqué le ministre de l’Intérieur, les autorités administratives ont opposé une fin de non-recevoir à 109 des 2.516 demandes d’autorisation de manifestations. Le taux d’interdiction était de 4,33 %.

Cent dix-neuf demandes sur 6.256 ont fait l’objet d’un rejet en 2021, avec un taux d’interdiction de 1,95 %, selon Sidiki Kaba.

‘’Il appartient aux autorités administratives d’apprécier les demandes en tenant compte de la situation de chaque localité’’, a-t-il rappelé, soulignant que ‘’si la manifestation est un droit constitutionnel, elle s’exerce impérativement dans des conditions pacifiques, conformément à […] la charte fondamentale’’.

L’opposition dénonce souvent l’interdiction de ses rassemblements. Les autorités administratives invoquent, dans la plupart des cas d’interdiction, les risques de trouble à l’ordre public.

APS

2 Commentaires

  1. Ils dirigent ce pays par le mensonge et la manipulation. Trois mois yombeu naa mougne. Avec ca vous voulez éduquer vos enfants. Vos enfants qui vous regardent savent que vous mentez. Lepeu day delou watt cii sang noble. Qq qui a le sang noble dans les veines ne ment pas et quitte le pouvoir dès qu’il sent qu’il est vomi.

  2. C’est juste demagogique ce langage, ils s’amusent avec les statistiques : ils vont te compter dans les statistiques toutes les manisfestations culturelles, religieuses qui sont organises bien sur que meme s’ils interdisaient toutes les manifestations politiques, ils pourraient dire que l’on interdit presque pas de manifestations. Franchement que peux t on faire avec quelqu’un de malhonnete et qui décide de ne pas changer. Sidiki c’est une honte terrible quand on vous dit que c’est lui qui defendait les droit d Homme au Senegal et que vous vous rendez compte qu’il defend et commande l’oppression, vous vous interrogez sur l’éthique de ce gars, il n’est la que pour les privileges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

La Une des quotidiens du lundi 04 mars 2024

La Une des quotidiens du lundi 04 mars 2024

Clédor Sène dément Farba Ngom

XALIMANEWS- Clédor Sène dément les propos de Farba Ngom,...