[Portrait] Mamadou Tandja, un ancien militaire inflexible

Date:

Le président nigérien, Mamadou Tandja, a été renversé, jeudi 18 février 2010, par un coup d’Etat. A 72 ans, cet ancien militaire, entré en politique en participant à un coup d’Etat, héritier du système de parti unique, avait depuis longtemps troqué l’uniforme pour le costume de politicien. De sa carrière de soldat, il avait conservé une inflexibilité qui lui a sans doute été fatale. Portrait.

Colonel de l’armée nigérienne, Mamadou Tandja est apparu pour la première fois sur la scène politique en 1974 lorsqu’il participe avec le général Seyni Kountché au renversement du premier président, Hamani Diori.

Ministre de l’Intérieur, puis ambassadeur au Nigeria, il sera à nouveau ministre de l’Intérieur dans le gouvernement du président Ali Saïbou.

Mais c’est à l’issue de la conférence nationale de 1991 et de la transition qui s’en est suivie que Mamadou Tandja affiche clairement ses ambitions à la présidence.
Coiffé de son éternel bonnet rouge carmin, il est le candidat de l’ancien parti unique, le MNSD. Mais il sera battu.

C’est à sa troisième tentative, en novembre 1999, que Mamadou Tandja est enfin élu. En novembre 2004, il est réélu pour un second mandat de cinq ans qui devait s’achever en décembre dernier, car la Constitution nigérienne limite les mandats présidentiels à deux.

Mais le vieux militaire âgé de 72 ans, qui a pris goût au pouvoir, ne veut plus partir. Après un bras de fer avec l’Assemblée nationale et la Cour constitutionnelle, il dissout ces deux institutions et organise un référendum pour faire approuver son maintien au pouvoir durant trois ans, et plus tard la possibilité de se présenter aux élections organisées dans le cadre d’une sixième République ainsi instaurée.

rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...