Pourquoi Cheikh Tidiane Sy a démissionné: la presse commente

Date:

Revue de presse

– Le ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, a rendu le tablier ce jeudi. Désormais, le Premier-ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, cumule ses fonctions avec celui de Garde des sceaux, ministre de la Justice. Les journaux tentent d’expliquer les raisons de cette démission. Mais, ils ont quasi-unanime à dire que c’est le mouvement d’humeur des magistrats et l’affaire des chantiers de Thiès qui ont eu raison de lui.

 

« Le garde des Sceaux ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy a été « sur sa demande » déchargé de ses fonctions, jeudi à l’issue d’un léger réaménagement de l’équipe gouvernementale », écrit « Le Soleil ».

Selon « Sud Quotidien », c’est « à cause du mouvement d’humeur des magistrats que Cheikh Tidiane Sy rend le tablier ». « Cheikh Tidiane Sy a rendu hier, jeudi 5 mai, au sortir du conseil des ministres, le tablier. Il a ainsi pris de court le chef de l’Etat et son Premier-ministre qui ne s’y attendaient point aux dires de sources généralement bien informées. Ils ont ainsi du recourir à un palliatif à la va-vite en faisant assurer l’intérim du Garde des sceaux démissionnaire par le chef du gouvernement lui-même », explique « Sud Quotidien ».

« Walf Grand-Place » croit savoir que Cheikh Tidiane Sy est « perdu entre les chantiers de Thiès et la révolte des magistrats ».

« Le Quotidien » pense que c’est « la chute magistrale du Cheikh ». « Le Chute du faucon noir », selon « Kotch ».

Selon « Le Quotidien »« il a été débordé par le mouvement des magistrats, la grève du Sytjust, l’affaire Bara Tall et le fameux coup d’Etat du 19 mars ».

« L’affaire Bara Tall a eu raison de Cheikh Tidiane Sy », indique « Le Populaire ».

Pourtant, « Walfadjri » pense qu’il y a toujours des « mystères autour du départ de Cheikh Tidiane Sy ».

« L’As » semble répondre aux interrogations de ses confrères en écrivant que « à l’origine du clash, (il y a) un tête-à-tête entre le président et le Garde des sceaux, après la rencontre du conseil des ministres »« L’As » ajoute que « Me Madické Niang, Ousmane Ngom et Samuel Sarr (ont joué les) sapeurs-pompiers au Building ».

« C’est au détour d’une audience à la suite de la rencontre du Conseil des ministres que le ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy, a proposé sa démission au président de la République. Me Wade aura poussé Cheikh Tidiane Sy à l’acte, en abordant avec lui son projet de compression du gouvernement. Le désormais ex-garde des Sceaux, à l’étroit depuis l’affaire du faux coup d’Etat, a tourné la page. Une démission à l’origine d’un branle-bas aussi bien au palais qu’au ministère de la Justice. Wade a aussi reçu hier Pape Oumar Sakho, le premier président de la Cour suprême qui lui avait demandé de maintenir Cheikh Tidiane Sy en poste. Alors que Me Madické Niang, Ousmane Ngom et Samuel Sarr se sont enfermés durant deux tours d’horloge avec Cheikh Tidiane Sy pour le faire revenir sur sa décision », relate« L’As ».

En tout cas, note « L’Observateur »« Cheikh Tidiane Sy s’en va, pieds nus ».« L’Observateur » fait remarquer que avec le départ de Cheikh Tidiane Sy, c’est« un maillon fort du « dispositif électoral » de Wade (qui) tombe ».

NETTALI.NET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Très beau discours (Par Pape Kalidou Thiam)

S'adresser à l'autorité suprême de la Mouridya est un...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...

L’Apr dans l’opposition : pour un parti structuré et conquérant (Par Aliou Ndao Fall)

Cette armée mexicaine créée le 1er décembre 2008 par...