Présidentielle 2024 / Boubacar Camara sur sa candidature : « Je ne suis le plan B de personne »

Date:

XALIMANEWS-Le leader du Parti pour la Construction et la Solidarité (PCS)/Jengu Tabax, Boubacar Camara, a été le premier acteur politique à plaider en faveur du report de l’élection présidentielle, invoquant l’emprisonnement d’Ousmane Sonko et un contexte socio-politique peu propice. Cependant, après avoir été officiellement reconnu comme candidat par le Conseil Constitutionnel, Camara a rapidement changé de position, renonçant à l’idée de reporter l’élection lors d’une conférence de presse. Il affirme désormais qu’il n’est plus possible de discuter d’un report.

«Quand j’avais dit de faire un report de l’élection, c’est parce que le système de parrainage n’était pas bon. Tout le monde s’était ligué contre moi quand je l’ai dit. Et pourtant j’avais raison. Tout ce qui vient de se passer dans le processus, je l’avais dit bien avant. Et c’est cela que je voulais l’éviter. Je n’ai pas confiance au système de parrainage ni au logiciel. Tous les faits m’ont  donné raison. Mais dès lors qu’on m’a investi je ne parle plus de report. On m’a investi pour gagner une élection et non pour la reporter », explique-t-il dans des propos relayés par Walfnet.

Souvent considéré comme un « plan B », Camara assure qu’il ne favorise aucun parti ou candidat.

«J’ai démissionné de l’Inspection générale d’Etat (IGE), de l’ensemble des postes avant de créer un Parti. J’ai produit un livre programme. Mon parti compte un collectif de cadres qui regroupe 250 membres. Donc, je ne peux être le plan B de personne », insiste-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Clédor Sène dément Farba Ngom

XALIMANEWS- Clédor Sène dément les propos de Farba Ngom,...

Agression de Maimouna Ndour Faye : Ses voisins de quartier brisent le silence et font des révélations…

XALIMANEWS- Le suspens semble être levé, concernant l'agression de...