Présidentielle 2024 : Tiken Jah Fakoly, « la force du Sénégal c’est sa langue (Wolof). Quand tout le monde parle la même langue, quand on peut se comprendre, ça joue et c’est très important »

Date:

XALIMANEWS-Dans une vidéo publiée sur Youtube, le célèbre et très engagé chanteur ivoirien, Tiken Jah Fakoly, a évoqué un facteur déterminant, dans la consolidation de la démocratie sénégalaise et qui a abouti à une alternance le 24 mars 2024 avec la victoire de Bassirou Diomaye Faye. Pour l’artiste ivoirien, la langue Ouolof est bénéfique pour la démocratie sénégalaise.

Après avoir déclaré que l’avènement de Bassirou Diomaye Faye la magistrature suprême du Sénégal, « c’est un évènement historique » et « un événement qui va instruire beaucoup de jeunes », le chanteur reggaeman ivoirien revient sur un élément qui pour lui a été déterminant dans la consolidation de la démocratie au Sénégal voire la victoire du poulain d’Ousmane Sonko face au camp du pouvoir. « Pour moi la force du Sénégal c’est sa langue. Le fait que tout le monde pratiquement parle Wolof, la majorité en tout cas, une grande majorité, c’est ça qui est super. Quand tout le monde parle la même langue, même si il y’a des injustices, quand on peut se comprendre, ça joue et c’est très important ». A déclaré Tiken Jah, qui poursuit, Donc je pense que c’est l’avantage que des pays comme le Sénégal et le Mali ont d’avoir une langue », comparé à son pays, « Comparativement à la Côte d’Ivoire où la langue nationale c’est pratiquement le Français. Et donc ça fait que y’a plusieurs ethnies, dès que y’a une ethnie qui va au pouvoir, ça devient un problème de clans etc.., et je pense que c’est comme ça dans beaucoup de pays d’Afrique ».A reconnu l’auteur-compositeur et interprète.

2 Commentaires

  1. C’est vrai et le Wolof constitue notre ciment mais récemment j’ai aussi découvert que cela nous renferme sur nous même aussi, nos voisins voire les autres africains trouvent que c’est plus difficile de travailler avec nous car justement on travaille et communique beaucoup dans notre cher Wolof. Les comédiens francophones s’en plaignent mais également des investisseurs africains et il paraît que c’est le même problème u’ils renconrenr avec nos frères maliens et le Bambara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Port Autonome de Dakar : Waly Diouf Bodian installé

XALIMANEWS-Tout nouveau directeur général du Port autonome de Dakar,...

Émigration clandestine : Une pirogue avec 252 passagers interceptée au large de Dakar

XALIMANEWS-Une embarcation transportant 252 individus originaires du Sénégal et...

Accident sur la VDN : Trois morts enregistrés

XALIMANEWS-Trois personnes ont été tuées lundi après-midi dans une...