Présidentielle de 2024 : Ousmane Sonko et Pastef prévoient plusieurs options pour la collecte de parrainages

Date:

XALIMANEWS-La date de début de la collecte de parrainages pour l’élection présidentielle de 2024, initialement fixée au 28 août, a été reportée au 27 septembre 2023 en raison de modifications récentes de la Constitution et du Code électoral. À cinq mois de l’élection, certains grands partis politiques n’ont toujours pas annoncé leurs candidats, mais avec le lancement imminent de la collecte des parrainages, ils devront accélérer le processus. S’ils ont des plans de secours, ils devront les révéler lors du retrait des formulaires.

Concernant le parti Pastef, Ousmane Sonko a déjà élaboré sa stratégie, dans laquelle Bassirou Diomaye Faye joue un rôle important, selon le quotidien SourceA. En effet, le leader de Pastef a deux options : collecter des parrainages citoyens pour lui-même et faire parrainer son numéro deux par des élus.

D’après SourceA, cela vise peut-être à montrer que le parti est toujours représentatif malgré sa dissolution et que Sonko bénéficie également d’une bonne popularité auprès des électeurs. Ousmane Sonko prévoit donc de se lancer dans la collecte de parrainages citoyens.

Le nom d’Ousmane Sonko figurera ainsi sur les formulaires qui seront distribués à la population. Mais ce n’est pas tout, car une autre option a également été retenue. En effet, le parti Pastef a l’intention de faire parrainer la candidature de Sonko par les citoyens, mais il compte également profiter pleinement de l’opportunité de parrainage par les élus.

1 COMMENTAIRE

  1. Article nul et décousu qui raconte des histoires.Pastef n’a tenu aucune réunion ou séance parlant de ce sujet .Article très maladroit qui veut dans le dire évoquer la question d’une hypothétique plan B.Ce que Pastef va décider vous ne le saurez pas,vous ne pouvez le savoir présentement.
    Donc respectez vos lecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

SÉDHIOU : Le procès des trois candidats au BAC et de la surveillante renvoyé à jeudi

XALIMANEWS: Le tribunal de Sédhiou a renvoyé le procès...

Nomination des partisans : une logique du changement SYSTÉMIQUE à contrario du clientélisme politique (Par Amadou Ba)

L’on peut et doit s’étonner de l’étonnement des pourfendeurs...

Aïda Mbodji sermonne les jeunes : « Il faut rester au Sénégal pour réussir »

XALIMANEWS-Aïda Mbodji, déléguée générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes...