Presse : les comptes du Groupe Avenir Communication de Madiambal Diagne bloqués, les patrons de presse convoqués en urgence

Date:

XALIMANEWS-D’après le quotidien Les Échos, les patrons de presse, y compris les membres du Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS), ont été convoqués en urgence pour une réunion prévue demain, mercredi 5 juin. L’ordre du jour de cette réunion concerne les blocages des comptes du groupe Avenir communication de Madiambal Diagne.

Le journaliste a informé ses collègues de la saisie des comptes bancaires du groupe dont il est l’administrateur général. Il a expliqué, repris par le quotidien d’information, que cette mesure est due à une taxation d’office pour les impôts de 2020 et 2021, s’élevant à 91 millions de francs CFA, et qu’elle aura des conséquences néfastes sur l’entreprise et le personnel.

4 Commentaires

  1. Ik faut respecter les senegalais qui payent les impots sans broncher. Ces patrons de presse recoivent l’aide a la presse ou pensent ils que ca tire ? :C’ez nos impots et taxes qui leur permettent de recevoit cette aide et les gars disent ne pas vouloir payer ces impts et taxes. Ils devraient avoir honte.

  2. On est entrain de presser le nouveau régime, pour diminuer les denrées de première nécessité et alléger le cout de la vie des goorgorlus sénégalais. Pour satisfaire les urgences sociales, l’état a besoin de plus de moyens financiers. Or il y’a des niches financières comme la réduction du train de vie de l’état, mais aussi le recouvrement au maximum des impôts dus à l’état par les entreprises. On est tous au courant du carnage opéré sur les deniers publics, par le régime sortant, qui s’en est donné à cœur joie. Une bamboula criminelle systémique qui a permis à certains pontes de ce régime et leurs acolytes, de s’enrichir sans droit le dos du contribuable sénégalais. Pendant que le petit peuple crève sous le poids des difficultés de toutes sortes, ces prédateurs parvenus au sommet de l’état trinquent sans vergogne. Les audits effectués dans différents institutions, ministères et services étatiques, décèlent déjà l’ampleur de la mal gouvernance, avec chaque jour son lot de scandales. Dès lors on comprend mieux pourquoi la dette publique a ainsi explosé, pour atteindre un niveau astronomique. Car cette dette n’a pas seulement servi à construire des infrastructures et à acheter des équipements, elle a aussi servi à produire de nouveau milliardaires. Face aux urgences des sénégalais tenaillés par le cout de la vie élevé, le gouvernement de PrOS n’a d’autres solutions aussi justes que légitimes, de récupérer ce qui appartient à l’état. La reddition des comptes et l’acharnement sur les mauvais payeurs d’impôts paraissent judicieux, afin de renflouer les caisses de l’état. On peut l’appeler chasse aux sorcières ou une vengeance, cela n’affectera guère la détermination des autorités à restaurer l’ordre et la justice dans ce pays. Les pratiques de « coumba am ndèye et coumba amoul ndèye » très usitées, sous le règne du criminel Djimbori Sall, sont désormais révolues. Game is over! Madiable et tous ceux qui doivent du fric au fisc et à l’état vont d’une manière ou d’une autre s’acquitter de leurs dettes. Ceux-là qui sont très prompts à ouvrir leurs grandes g….les, sont les responsables au premier chef de la situation économique ardue du pays. Ils sont les premiers à émettre des critiques acerbes sur le nouveau régime, alors qu’ils devraient plutôt se taire et se terrer pour longtemps. Malheureusement Djimbori Sall et son régime de criminels ont réussi à transformer le Sénégal en une république des incongruités, dans lequel tout est mis sens dessous-dessus. Dès lors, il sera très difficile au nouveau régime de redresser ce pays. Fort heureusement, impossible n’est pas sénégalais !

  3. Payez vos impôts, vous êtes qui pour devoir vous devoir s’y soustraite? Ces soi-disant patrons de groupe de presse ne sont en fait que des imposteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Hausse des prix du transport : Le ministre hausse le ton

XALIMANEWS-Le ministre des transports ne badine pas avec la...

Tabaski / Linguere : au moins 119.298 moutons acheminés vers Dakar et d’autres régions

XALIMANEWS-Le nombre de moutons convoyés du département de Linguère...

Koumpentoum : 4 morts dans deux accidents

XALIMANEWS: (Sud Quotidien) Le département de Koumpentoum a vécu...

Audit de la Sicap : L’ancien Dg Mamadou Kassé accusé de s’offrir 1900 litres d’essence par mois au lieu des 500

XALIMANEWS-Dès son arrivée, le nouveau directeur général de la...