Proche Orient-Iran : un nombre record d’exécutions liées à la guerre contre la drogue, selon Amnesty International

Date:

XALIMANEWS-Dans sa dernière synthèse sur la peine de mort en Iran publiée jeudi, Amnesty International note une « augmentation ahurissante » des exécutions liées aux stupéfiants, rapporte France 24.

Dénoncant une instrumentalisation de la peine capitale pour « terroriser » la population, Amnesty International rapporté que plus de la moitié des 853 peines capitales prononcées en 2023 sont liées à des affaires de trafic de drogue.

Selon France 24, en 2023 l’Iran, deuxième pays en nombre de condamnations après la Chine, a exécuté au moins 853 personnes, soit une augmentation de 43 % par rapport à l’année précédente. Un recours accru à la peine capitale qui s’explique en grande partie par le retour à une stricte politique antidrogue, indique Amnesty International dans une synthèse publiée jeudi 4 avril. Dans le détail, 481 personnes ont été condamnées à mort pour des délits liés à la drogue, 292 pour meurtre, 22 pour viol, 38 pour « inimitié contre Dieu » et/ou « corruption sur Terre », deux pour apostasie et un pour « rébellion armée contre l’État ». Enfin, 16 personnes ont été exécutées pour des raisons inconnues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

La Une des quotidiens du lundi 27 mai 2024

La Une des quotidiens du lundi 27 mai 2024

Abdoulaye Wilane: « Diomaye Faye et Sonko nous font perdre du temps… »

XALIMANEWS: « Tout est dans le rapport 2018…« ,...

Parmi les 1000 priorités qui attendaient Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko (Par Marvel Ndoye)

Parmi les 1000 priorités qui attendaient Bassirou Diomaye Faye...