Proche Orient : Le Déluge D’Al-Aqsa au cœur d’une conférence publique animée par Dr Abderrazak Makri à Dakar

Date:

XALIMANEWS-« Déluge d’Al-Aqsa Fondamentaux et impact », tel est le thème de la conférence publique animée par le Dr Abderrazak Makri, ancien Parlementaire Algérien, Secrétaire général du Forum de Kuala Lampur.

« Le Déluge d’Al-Aqsa est un phénomène sunnanite. C’est ce genre d’événements qui permet à la Oumma de sortir du complexe d’infériorité et d’avancer vers l’histoire. Il est certain que le déluge d’Al-Aqsa constitue un de ces moments décisifs dans notre histoire en tant que Oumma islamique, et spécifiquement dans l’histoire de la question palestinienne, comme il aura un impact majeur sur le changement du monde. Il faut bien souligner qu’avant le déluge la situation de la nation islamique, et de la question palestinienne en particulier, étaient à un stade critique, nous pouvons dire sans hésitation que tout changement radicale sera dans notre intérêt », a dit le conférencier Dr Abderrazak Makri avant d’ajouter: « la question palestinienne, elle même, était en situation de stagnation et de blocage dans ses différents dossiers la perpetualité du siège de Gaza avec tout le lot de souffrance qui s’en suit. Les brigades d’Al-Aqsa se sont transformées en armée de Gaza seulement, et ce du moment qu’il n’y’avait pas de possibilité de libérer un autre centimètre de la terre de Palestine. L’expansion des colonies dans la Cisjordanie avait mis fin à toute possibilité d’établir la prétendue solution à deux États. La partition temporelle entre juifs et musulmans dans la mosquée Al-Aqsa s’était manifestement concrétisé, et le passage forcé vers la partition spatiale était en préparation, et le détruire plus tard, à Dieu ne plaise, en serait la conséquence si le marasme Arabe et musulman allait continuer ».

Convaincu que la victoire de la Palestine contre l’occupation israélienne est proche, l’ancien parlementaire de l’organisation Internationale pour la Conférence Islamique a invité les êtres humains à participer et à œuvrer pour l’indépendance de la Palestine.

« Le déluge d’Al-Aqsa a marqué une nouvelle phase dans laquelle le vrai visage haineux de l’entité sioniste a été exposée au grand jour, et l’hypocrisie américaine est devenue évidente. Il a également contribué à l’accélération de l’acheminement vers une situation nouvelle de multipolarité internationale, il a démontré une autre fois l’incapacité des régimes arabes et a exposé et approfondi leur illégitimité. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est : lutter pour la Palestine, c’est lutter pour l’humanité toute entière. Allah nous offrira la victoire. Il suffit d’être humain pour soutenir la cause Palestinienne. C’est pour cela que nos frères sont entrain de réfléchir pour mettre en place l’Alliance internationale pour l’indépendance de la Palestine avec l’œuvre de toutes les nationalités, toutes les religions car tout humain qui a un coeur doit participer à l’indépendance de la Palestine », a conclu Dr Abderrazak Makri.

Initiée par l’Alliance Global Al-Aqsa, 1000 cœurs, une cause: unis pour les enfants de Gaza et la Coalition internationale pour la cause Palestinienne, la conférence abritée par le siège de Waqf à Dakar, a enregistré la présence d’éminentes personnalités coutumières et religieuses notamment de l’ambassadeurde Palestine, de chefs religieux, de représentants d’associations musulmanes et de souteneurs de la cause palestinienne.

AS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE