Quand la diaspora sénégalaise se distingue à Bordeaux (Par Alioune DIAWARA)

Date:


« Une communauté unie et solidaire, une communauté dynamique et bien intégrée » : ces mots
sont de Mr Jean-François EGRON, maire de la commune de Cenon, dans la proche banlieue de
Bordeaux , où trône fièrement le siège de l’UTSF (Union des Travailleurs Sénégalais en France). En
effet, l’édile de Cenon ne tarit pas d’éloge à l’égard de nos compatriotes sénégalais, qui vivent et
travaillent dans l’agglomération bordelaise depuis tellement longtemps qu’on a l’impression qu’ils
ont toujours été là, vivant en bonne intelligence avec les populations locales, tout en restant très
attachés à leur pays d’origine.
Discrètement, sans trompette ni tambour, l’ UTSF tisse sa toile depuis une cinquantaine d’années à
travers un projet associatif cohérent et très ambitieux, dont le cœur du réacteur nucléaire est la
promotion de la culture sénégalaise, sans distinction ethnique, philosophique, religieuse ou
politique. En effet, l’ UTSF à Bordeaux, c’est un « Sénégal en miniature », où malgré nos
différences nous essayons tous les jours d’oeuvrer autour des valeurs qui fondent notre société
d’origine et qui encouragent le vivre ensemble, dans un pays d’accueil fracturé et aux antipodes de
nos racines africaines; nous respectons ce pays, la France, et nous pensons qu’il nous le rend bien,
même si parfois les sujets de société divers et variés qu’il traverse peuvent perturber nos mœurs et
nos modes de vie africain.
Née en 1973, pour encourager la fraternité, la solidarité et l’entraide entre ses membres, l’ UTSF a
beaucoup évolué pour devenir la pierre angulaire du mouvement associatif africain en France, pour
ne pas dire en Europe. En raison de son projet qui brasse tous les aspects de la vie sociale,
économique et culturelle, elle bénéficie de l’appui de nombreux partenaires institutionnels et privés.
Depuis plusieurs années, la vie de notre association est rythmée par des manifestations culturelles et
citoyennes, festivals, rencontres et débats dont le but est de faire rayonner le Sénégal, sa diaspora,
ses ressortissants présents sur le territoire néo-aquitain et les nouvelles générations. Ouverture et
enracinement constituent le credo sur lequel nous voguons. Comme le dit le président de l’ UTSF,
Mr Dame GADJI, « parce que nous prônons l’amour, le partage et le respect entre toutes les
composantes du territoire français, peu importe la couleur, les origines ou la religion, nous
sommes ouverts à marcher aux côtés de quiconque partage cette envie d’avancer ensemble ».
L’UTSF est fière d’être en pointe de plusieurs combats dont celui de l’émancipation et de la
libération de la femme africaine, la lutte contre toutes les formes de discrimination, à côté d’une
liste non exhaustive d’actions récurrentes telles que :
Commémorations historiques : 11 novembre (monuments aux morts de La Teste de Buch en
Gironde), carré militaire de Lectoure dans le Gers où reposent les corps de 74 tirailleurs sénégalais
victimes des guerres 1914-1918 et 1939-1945 ;
Journée internationale des droits des femmes
Journée internationale du travail
Sorties découvertes en France et au Sénégal
Ateliers informatiques en direction d’un public très large
Manifestations sportives : tournois de football enfants et ados, lutte sénégalaise et e-sport,
randonnées pédestres
Animations culinaires et artistiques : danse et musique (percussions, sabar, etc…)
Le sénéfesti
Le Sénéfesti, festival reconnu et magnifié par tous, est le seul festival africain encore en vie en
France ; il se définit comme un événement culturel majeur qui vise à célébrer la richesse et la
diversité de la culture sénégalaise, tout en favorisant le vivre ensemble et l’interculturalité.
Voici quelques repères pour la 23ème édition, qui se déroulera le samedi 22 juin 2024, au parc
Palmer de Cenon.
Pays mis à l’honneur : le Royaume du Maroc, après le Cameroun et la Tunisie dans les précédentes
éditions.
Au programme : échanges littéraires et sociaux, expositions artisanales et d’art, valorisation des
talents locaux, contes pour enfants, prestation de Kora, défilés de mode, des dizaines de stands de
vente de produits culinaires et autres articles de beauté et parures diverses.
Le prestige de la manifestation sera rehaussé par la présence de plusieurs partenaires institutionnels
et privés, en plus de 1.500 à 2.000 visiteurs sur la journée.

Alioune DIAWARA, citoyen sénégalais en France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE