Quand l’ADN parle… De nombreux Brésiliens à la recherche de leurs racines africaines 

Date:

XALIMANEWS- Si plus de la moitié de la population brésilienne a la peau noire, peu de Brésiliens ont une idée précise de leurs origines. Ils connaissent seulement leur histoire dans les grandes lignes et savent que leurs ancêtres africains avaient été réduits en esclaves lors de la traite négrière. Après l’abolition de l’esclavage au Brésil en 1888, le ministre des Finances d’alors, Ruy Barbosa, avait d’ailleurs demandé la destruction de tout documents relatifs à l’esclavage… Mais aujourd’hui, de nombreux Brésiliens veulent connaître leur histoire et certains réalisent même des tests ADN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE