RDC : Ouverture du procès de 53 accusés dans le cadre du coup de force du 19 mai

Date:

XALIMANEWS-En République démocratique du Congo, ce vendredi s’ouvre le procès des 53 accusés dans le coup d’état du 19 mai dernier, a rapporté RFI .

En République démocratique du Congo, près de trois semaines après ce que les autorités ont qualifié de « coup d’État étouffé dans l’œuf », les présumés auteurs de cette attaque sont jugés à partir de ce vendredi à Kinshasa. Selon Radio Fra Les 53 accusés doivent comparaître devant le tribunal militaire de Kinshasa/Gombe pour l’attaque de la résidence du leader politique Vital Kamerhe et du Palais de la Nation. Désormais, c’est officiel : la liste comporte 53 noms. Ces 53 prévenus sont tous poursuivis pour les mêmes charges : attentat, terrorisme, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, meurtre et financement du terrorisme.

Selon RFI, les accusés ont été détenus pendant un certain temps par les renseignements militaires, l’ex-Demiap, avant d’être transférés à l’auditorat général des forces armées, qui a décidé l’ouverture de ce procès en audience foraine. « Une opacité de la procédure », dénonce l’avocat et militant des droits de l’homme Jean-Claude Katende, qui espère que le procès permettra aux Congolais de connaître la vérité.

Parmi les accusés, on retrouve Marcel Malanga, le fils de Christian Malanga, chef présumé du commando mort le 19 mai dernier. Et plusieurs ressortissants de nationalités étrangères : des Américains comme Benjamin Zalman Polun et Taylor Thomson.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Après 2 ans d’attente : le Parti Awalé officiellement reconnu grâce à l’obtention de son récépissé

XALIMANEWS-Le leader du parti Awalé, Dr Abdourahmane Diouf, également...

Économie : le Sénégal devrait atteindre une croissance économique moyenne de 7,4 % en 2024-2026 (Banque mondiale)

XALIMANEWS-La Banque mondiale a relevé le caractère ‘’résilient’’ de...

L’ONU dénonce des « niveaux extrêmes » de violences contre les enfants à Gaza et au Soudan

XALIMANEWS-Dans son rapport annuel, le secrétaire général de l'ONU...