Rejet de la requête de Sonko par la Cour suprême : Aminata Touré parle d’un « recul démocratique sans précédent »

Date:

XALIMANEWS-Aminata Touré, ancienne Premier ministre et candidate à l’élection présidentielle du 25 février prochain, a critiqué la décision de la Cour suprême de rejeter la demande de référé-liberté déposée par le collectif d’avocats d’Ousmane Sonko.

« La décision de la Cour suprême constitue un recul démocratique sans précédent et porte sérieusement atteinte au droit de Ousmane SONKO de participer à l’élection présidentielle de février prochain. L’élimination de candidat de l’opposition par voie judiciaire est d’un autre âge », pense l’ancienne première ministre. 

Selon elle, « le combat pour une élection inclusive doit se poursuivre et les démocrates de tout le pays doivent se mobiliser pour battre à plate couture Amadou BA, le candidat du régime en place afin de restaurer définitivement notre Démocratie. »

Il convient de noter que la Direction générale des élections (DGE) a refusé de remettre au mandataire d’Ousmane Sonko les fiches de parrainage nécessaires pour l’élection présidentielle, ce qui a déclenché une vive polémique.

6 Commentaires

  1. Billahi wallahi, ce gros kathiapan et sulfureux ibadou, il devait avoir honte de porter ses déboires devant dame justice. Ce crétin de kathiapan, il passe tout son temps à dénigrer la justice, à défier les institutions de la République, à insulter juges ,magistrats à les traiter de tous les noms d’oiseaux.Il refuse de se présenter devant la justice, traitant ces représentants de la justice de tous les noms d’oiseaux .De qui se moque t’il vraiment ce kathiapan amateur de massage nocturne ?Il a le culot de porter ses déboires devant dame justice espérant y retirer satisfaction après avoir insulté cette même justice. Il s’est créé trop d’ennemis ce gros kathiapan car il n’arrive nullement à discerner la bonne graine de l’ivraie, il met tout le monde dans le même sac. C’est à cause de son comportement d’idiot qu’il s’est mis à dos la communauté mancagne, les griots, et j’en passe.

  2. Si c’ etait seulement ce macky sall, il ne fait nullement le poids et il le sait, le vrai probleme c´est cette crise des valeurs et de la dignite humaine qu´il a finit par installer comme culture et qui gangrene ce pays.

    Macky bien qu´un president irresponsable qui ne connait ni le role d´un etat ni le role de la fonction de president de la republique, n´etait pas hier au tribunal pour donner ce verdict de la honte mais pas surprenante, meme si tout le monde sait d´ou venaient les ficelles.

    Cette crise des valeurs et de la dignite generalisee est malheureusement materialisee par la frange la plus sensible d´une nation, c´est a dire sa justice et les magistrats qui la constitu. Meme si la police, la gendarmerie, l´administration, les journalistes, une frange maraboutique, brefs toutes les sections de la societe semblent desormais avoir adopte sans gene l´indignite et le manque de valeurs qui nous sont imposes comme culture.

    Tout le monde a un prix maintenant, et tout le monde est menaceable, tout le monde privilegie son ventre, sa carrirere, ses prestiges,son titre et ses comptes bancaires au detriment de la verite, de la dignite, du droit et de la nation.

    Le mal est tres profond, plus profond qu´on ne le pense et a travers ce verdict de la cour supreme l´infime espoir qui nous restait, celle de rever d´une justice qui s´affranchira desormais de ce mode de gouvernance et de gestion, qui dementira cet etiquette de magistrats achetables, menaceables et soumis aux ordres d´un dictateur contre les interets et la defense de la societe qu´il represe, le reve de revoir une justice courageuse qui saura prendre ses responsabilite, honorer son serment, honorer le droit et prouver sa dignite et son equite a la face du monde et bien cet espoir s´est tout simplement fondu comme beurre au soleil.

    Meme si a l´image de la Procureur Generale de la Cour Supreme, la bonne graine existe toujours dans cette magistrature, mais quand un poisson est pourri par la tete, c´est tout le corps qui est affecte.

    La jeunesse bien que plus eveillee maintenant et plus au parfum des enjeux n´est malheureusement pas epargnee de ce fleau installe deliberemment par macky sall et son clan.

    Chere jeunes l´avenir du Senegal nous appartient, a nous de le batir ou a nous de l´hypothequer pour des decennies encore sans reagir. Ne laissons pas macky sall et son clan de profitards pieger cet avenir pour leurs propres interets de vengeance personelle, de prestige et familiaux.

    Depuis 2012 il est entrain de mener ce pays a la derive totale, pour lui, comme un gamin qui n´a pas eu la chance de jouer, prend la presidence qui lui a ete confie par accident comme des manettes de PS5 qu´il decouvre adulte avec ses lots de destruction, d´assassinat, d´humilation et j´en passe tout en se glorifiant et sans remords de toute cette situation de destruction des fondements de la nation, de destruction des piliers de la republique, de l´aneantissment de l´etat de droit et plus encore de l´ensevelissement des notions de dignite, de courage et de valeurs qui jadis forgeaient notre societe.

    Prenez vos responsabilites cher jeunes et sauvons notre avenir et notre pays, sauvons l´avenir de nos petits freres, neuveux et enfants l´heure est plus que grave.

  3. Quand un pays meme a l’évidence, le juge refuse de dire le droit cela devient dangereux. On a des gens qui cherchent à preserver ce système mais ils oublient sue le peuple est plus puissant qu’eux. A tous les niveaux Macky a placé des gens qui n’ont pas pas peur du ridicule pour le servir et qui lui sont redevables. En 2024, le peuple devra défendre son choix. IL y a une décision plus importante que celle la. Ce pays est une dictature, les lois ne sont pas respectées et Macky choisit qui doit se présenter. Ce système vit et entretenu grâce à la corruption, tous ceux qui veulent s’enrichir facilement en font partie et cherchent coûte que coûte à l’entretenir et dont nommés à des postes cle ou ils pensent pouvoir empecher la volonté de changement.

  4. Il ne s’agit pas seulement d’un recul démocratique qui serait le reflet d’un régime marqué par une inculture démocratique. Mais pire que cela, c’est un régime de mafieux, d’éternels comploteurs qui sapent les fondements de l’état. La république sous le règne de Djimbori est tronquée, pervertie. Je ne serai point surpris qu’un de ces jours, le chaos se soit installé dans ce pays naguère cité en exemple de pays démocratique et de la téranga. Ces dirigeants politicards véreux irresponsables avec leurs juges corrompus risquent de faire basculer le pays dans un cycle infernal de violence. Quoiqu’il advienne, ils ne sortiront jamais indemnes d’une situation chaotique que seule leur boulimie du pouvoir et leur passion immodérée des délices de ce bas monde les auraient entrainés. Allah(SWT) les a maudits pour de bon, ils finiront mal.

  5. Et ce qui est curieux et bizarre dans tout ça, c’est ce lourd silence, ce silence assourdissant de ces insulteurs pastefchiens qui font motus et bouche cousue sur les révélations de ce gourou des moustarchidines sur ce sulfureux ibadou. Ces gros imbéciles pastechiens, ils sont prompts à insulter les chefs religieux, à les menacer et jusqu’à présent rien, et très certainement qu’ils se sont passés le mot pour ne pas attaquer ce maraboutillon. Quand on passe tout son temps à dénigrer à insulter la justice, à traiter les magistrats de tous les noms d’oiseaux, franchement la morale voudrait qu’on ne s’y rende pas pour y exposer ses déboires. Il refuse de répondre aux convocations des juges arguant qu’il a affaire à une justice corrompue, donc je vois très mal qu’il s’y rende pour poser ses problèmes.

  6. Je vous l’ai dit. Ce régime, ce ne sont pas les élections qui vont régler le problème, mais utiliser les mêmes méthodes de bandits qu’eux. Ce juge ne doit pas prendre cette décision avec toutes les conséquences et s’en sortir. Il faut chercher une équipe de volontaires you beugeu Rebeuss, maname gnou faa am appartement, on va rendre visite à Petit Boubé comme dafa khew.
    Talion rekk ay yatt moo meun cii ce descendant d’esclave dara. Le reste n’est que perte de temps! Maham Diallo, Mamadou Seck, Poussin et Ismaila Madior, les ordures Abdou Karim Diop et Bakhoum ne doivent plus avoir la paix au Senegal et doivent être poursuivis à la chute de ce régime! Kou Seleu Kii moo gnou togne. En mars 2021, il ne fallait écouter personne, je dis bien personne. Il fallait faire comme Aida Diallo!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Très beau discours (Par Pape Kalidou Thiam)

S'adresser à l'autorité suprême de la Mouridya est un...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...

L’Apr dans l’opposition : pour un parti structuré et conquérant (Par Aliou Ndao Fall)

Cette armée mexicaine créée le 1er décembre 2008 par...