Rencontre houleuse entre libéraux à Mbacké. : Moussa Sakho et Iba Guèye échangent des insanités

Date:

L’installation du Directoire départemental et des Comités locaux de l’Alliance «Sopi» pour demain, une coalition ayant l’ambition de réélire le Président Wade en 2012, qui a été présidée par Boubacar Thioube de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), s’est déroulée, hier, à la salle de conférence de l’hôtel de ville de Mbacké. A cette occasion, les partisans du maire Iba Guèye et ceux du ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Moussa Sakho, se sont livrés à un spectacle désopilant, sur fond d’échanges d’insanités. Par Boucar Aliou DIALLO

Comme des chiffonniers, les partisans du maire Iba Guèye et ceux du ministre Moussa Sakho se sont donné en spectacle au cours d’une bataille rangée où les chaises ont été cassées par des militants libéraux en furie. D’ailleurs, n’eût été la vigilance de l’agent de police assurant la sécurité du ministre Moussa Sakho, ce dernier allait être molesté par les partisans du maire Iba Guèye. La rencontre s’est terminée en queue de poisson. Iba Guèye et Moussa Sakho se sont traités de tous les noms d’oiseau que la décence ne permet pas ici de rapporter. Pour la première fois, Moussa Sakho, de nature très calme, a montré un trait de caractère qu’on ne lui connaissait pas.
Revenant sur les incidents, le ministre Moussa Sakho imputera la responsabilité de ce qui est survenu à Iba Guèye qui, soutient-il, à amener des nervis dans la salle. Il n’a pas manqué de traiter le maire de Mbacké de socialiste encagoulé qui a toujours combattu le Parti démocratique sénégalais (Pds). Il a ajouté que ce dernier est un homme politique fini qui enregistre chaque jour une cascade de démissions dans son camp. Naturellement, le maire Iba Guèye a rejeté toutes ces accusations en pointant l’index sur les partisans du ministre Moussa Sakho qui ont été, d’après lui, les premiers à ouvrir les hostilités. Ce qu’il faut remarquer, c’est que lorsque Moussa Sakho a pris la parole, les partisans du maire se sont mis à crier : «Iba moo koo yoor !». Mais, quand leur mentor a pris à son tour la parole, la salle était silencieuse.
Furieux à cause du comportement de deux responsables libéraux, Serigne Moustapha Mbengue, président de la section communale Pds de Mbacké, et Abdou Lahad Diop de l’Union pour le renouveau démocratique ont demandé aux autorités supérieures d’arrêter Iba Guèye et Moussa Sakho qui prennent en otage toute une ville.
A signaler que la réunion de Bambey, tenue hier matin, s’est déroulée sans difficultés et Boubacar Thioube a pu fixer les objectifs de l’Alliance Sopi pour demain et qui convergent vers la réélection de Wade en 2012. Diourbel accueille aujourd’hui cette Alliance.
LEQUOTIDIEN.SN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Comores : un tube à succès évoquant l’alcool et débauche, fait polémique

XALIMANEWS-Aux îles Comores, la chanson Hama Tsimegneha fait un tabac. Cependant,...

Décès de la femme de Didier Badji : Les témoignages émouvants de Guy Marius Sagna

XALIMANEWS- Décédée en France ce lundi, l'épouse du gendarme...

Arrêt des activités : Les concessionnaires du nettoiement réclament plus de 14 milliards FCFA à l’Etat

XALIMANEWS- Restés plusieurs mois sans salaire, le collectif des...