Résistons ! la tribune de 80 universitaires et personnalités de la société civile

Date:

La construction de la démocratie sénégalaise a certes connu de multiples secousses mais personne ne pouvait assurément s’attendre à ce qui se déroule aujourd’hui sous nos yeux : le triomphe d’un terrorisme d’État qui ne juge même plus nécessaire de soigner les apparences de ses crimes, délits et forfaitures.

Les événements qui se suivent au Sénégal, depuis mars 2021, avec leurs lots de morts, d’abus et de détournements des institutions, des lois et des corps administratifs, dans le but de servir les intérêts d’un régime politique qui entend garder le pouvoir à tout prix, représentent un tournant inédit dans l’histoire récente de notre pays. L’objectif de cette désinvolture semble être de nous faire peur, de nous désespérer du présent et de l’avenir et, enfin, d’abandonner notre pays à une minorité mafieuse manifestement assistée de cabinets occultes dans la désinformation, l’intoxication et la répression sanglante.

L’exécution publique et politique de monsieur Ousmane Sonko a déjà occasionné trop de crimes et de violations des droits humains et politiques des Sénégalais. Elle a déjà fait beaucoup trop de mal à l’idée que les Sénégalais se font de leur histoire politique, culturelle et religieuse et au rôle que leur pays doit jouer à l’échelle régionale et internationale, pour une citoyenneté globale plus juste, équitable et responsable, mais aussi pour des vies plus dignes et meilleures.

C’est pourquoi, l’atmosphère politique totalitaire dans laquelle se trouve présentement le Sénégal avec des périls imminents sur la démocratie, l’État de droit, la justice et les droits humains, commande que nous nous départissions de toute indifférence ou insouciance. Elle exige de nous une conscience vigilante et surtout agissante. La paix civile et le vivre-ensemble harmonieux, qui s’affirmeraient en dépit de nos différences et de nos divergences, ne seraient possibles que dans un espace où la justice, l’égalité et les principes élémentaires sur lesquels repose l’idéal démocratique sont garantis.

Il est donc de notre devoir de résister lorsque le droit de milliers d’individus de choisir librement leur dirigeant est notoirement violé (dissolution illégale de PASTEF, emprisonnement arbitraire de Ousmane Sonko et de plus d’un millier de ses militants et sympathisants, refus de la DGE de lui délivrer un kit de parrainage dans le plus grand mépris de l’ordonnance du tribunal de Grande Instance de Ziguinchor, remplacement des membres de la CENA dans des circonstances et conditions ubuesques, annonce faite de ne pas respecter une décision de justice émanant de la CEDEAO qui lui serait favorable).

Nous convions nos compatriotes à faire valoir leur droit naturel, imprescriptible et inaliénable de résistance citoyenne face aux manigances sur la participation et la compétition électorales, face à l’écrasement de l’opposition ainsi qu’à la volonté de mise à mort politique de Ousmane Sonko.

Nous appelons toute la communauté internationale, et particulièrement les USA et l’Union européenne à refuser, devant l’histoire, d’être des complices du supplice du peuple sénégalais et de la violation de ses droits élémentaires pour se choisir librement et démocratiquement le leadership politique qui correspond à ses aspirations légitimes. Nous les appelons à faire preuve de vigilance relativement à la manière dont les droits humains des Sénégalais.e.s sont bafoués, réprimés et criminalisés.

Nous mettons en garde toute puissance néocoloniale qui, en soutenant un oppresseur, se montrerait complice de répression, d’assassinat et de torture.

Ont signé :
Moussa Sène Absa, cinéaste, Dakar
Prof. Daouda Ngom, agro-environnementaliste, UCAD
Prof. Massamba Diouf, professeur des universités, UCAD
Dr. Oumar Dia, philosophe, UCAD
Prof. Abdou Aziz Diouf, agrégé en droit, UCAD
Prof. Sidy Alpha Ndiaye, agrégé en droit, UCAD
Prof. El Hadji Samba Ndiaye, agrégé en droit, UCAD
Prof. Idrissa Ba, historien, UCAD
Prof. Abdourahmane Seck, anthropologue, UGB
Prof. Cheikh A. Thiam, spécialiste en études africaines, Amherst college, USA
Prof. Souleymane Gomis, sociologue, UCAD
Prof. Abdoulaye Keïta, oraliste, IFAN
Prof. Mouhamed Abdallah Ly, sociolinguiste, IFAN
Prof. Abdoulaye Gassama, chimiste, UASZ
Prof. Bakary Manga, mathématicien, FST, UCAD
Prof. Alioune Thiongane, médecin-pédiatre, FMPO, UCAD
Prof. Amadou Fall, Histoire sociale, FASTEF, UCAD
Prof. Ibra Sène, History and Global and International Studies, The College of Wooster, Ohio, USA
Prof. Abdoulaye Gassama, chimiste, UFR SET, UASZ
Prof. Senghane Mbodji, physicien, UADB
Prof. François Joseph Cabral, économiste, FASEG, UCAD
Dr. Martin Carvalho, diabétologue, Marseille
Dr. El Hadji Séga GUEYE, sociologue, Sorbonne, Paris
Dr. Samba Kâ, hydrobiologiste, USSEIN
Prof. Benoît Tine, socio-criminologue, UASZ
Dr. Mouhamed Lat Diop, Sciences de l’information et de la communication, EBAD
Dr. Mor Dièye, Sciences de l’information et de la communication, UCAD
Dr. Jean Sibadioumeg Diatta, sociolinguiste, UCAD
Dr. Thierno Guèye, philosophe, FASTEF
Dr. Bocar Kane, biologiste, Strasbourg
Dr. Pape Chérif Bertrand Bassène, historien, UCAD
Dr. Lamine Bodian, linguiste, UCAD
Dr. Sékouna Diatta, biologiste, UCAD
Dr. Mamour Dramé, linguiste, UCAD
Dr. Moussa Coulibaly, linguiste, UFR LASHu, UASZ
Dr. Aliou Sène, FASTEF, historien, UCAD
Dr. Mouhamadou Thiam, EPT, UCAD
Dr. Jean Domingo, FST, UCAD
Dr. Ndèye Astou Ndiaye, Politiste, FSJP, UCAD
Dr. Alioune Guèye, FASEG, UCAD
Dr. Ibrahima Xalil Niang, sociologue, FLSH, UCAD
Dr. Abdoulaye Mbaye, mathématicien, ESP, UCAD
Dr. Omar Dieng, études africaines, The College of Wooster
Dr. Alioune Fall, études francophones, Providence college
Dr. Mjiba Frehiwot, études africaines, University of Ghana, Legoon
Dr. Eloise Brezault, études francophones, Saint Lawrence University
Dr. Thierno Ly, Enseignant, IFE, UCAD
Dr. Cheikh Tidiane Hanne, géographe, Suisse
Dr. Amadou Dramé, Histoire moderne et contemporaine, FLSH, UCAD
Dr. Fatou Diouf, juriste, FSJP, UCAD
Dr. Boubacar Solly, Géographe, UASZ
Dr. Gorgui Diouf, Enseignant-chercheur, USSEIN
Dr. Alioune Diaw, Enseignant-chercheur, FLSH, UCAD
Dr. Moda Dieng, Politologue, UGB
Dr Alpha Ba, Enseignant chercheur, ENSA
Dr. Cheikh Kassé, enseignant en littérature orale, FASTEF
Ibra Pouye, chroniqueur et fonctionnaire aux finances publiques, Paris
Pascal Manga, enseignant, Gatineau
Ibrahima Mbengue, sociologue, Dakar
Alioune Badara Dione, économiste, Dakar
Mor Talla Ndao, expert en décentralisation et environnement, Dakar
Cheikh Bitèye, cadre technique retraité de la Senelec, Dakar
Kodé Fall, technicien supérieur en Zoologie, UCAD
Aboubacar Sidy Sonko, Ingénieur informaticien et Chef d’entreprise, Dakar
Seni Diène, Ingénieur GR, manager spécialiste en passation des marchés publics, Dakar
Abdou Ndiaye, Chef d’entreprise, Dakar
Raoul Manga, fonctionnaire, Gatineau
Yahya Diop, Ingénieur systèmes et réseaux informatiques, Montpellier
Balla Ngom, poète et enseignant-formateur, Paris
Abdoulaye Ndoye, professeur de mathématiques, Créteil
Elhadji Oumar Gueye, professeur de mathématiques, Dakar
Serigne Gueye, entrepreneur touristique et culturel
Ndèye Marième Ly, directrice d’une agence d’entrepreneuriat sociale et solidaire, Paris
Fatou Thiam, juriste, Dakar
Olivia Marie Guèye, Informaticienne,
Souleymane Diop, journaliste, consultant en communication
Moulaye Touré, Contrôleur des impôts, Paris
Gambi Sonko, Consultant en planification et évaluation de politiques publiques
Malick GNAMBA, DESS MLIT, Expert en Électrification rurale
Ndella Thiam, cheffe d’entreprise, Bruxelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Incident au Parlement de la CEDEAO entre Guy Marius Sagna et la Vice -présidente : Abdoulaye Wilane monte au créneau

XALIMANEWS- L’attaque de la 2e Vice-présidente du Parlement de...

Politique : Abdou Latif Coulibaly quitte l’APR et se dit prêt à accompagner Amadou Ba dans la création d’un nouveau parti

XALIMANEWS-Abdou Latif Coubaly a décidé de rompre définitivement avec...