Retour à la normale de l’application TikTok au Sénégal: Les conditions posées par le ministre

Date:

XALIMANEWS: (avec Emediasn) Le réseau social mondial TikTok a été suspendu au Sénégal depuis le mois de juillet 2023. Au lendemain des manifestations, l’Etat du Sénégal avait pris ladite décision pour assurer la sécurité nationale, avec des allégations d’incitation à la violence via l’application. C’est ainsi que le ministre de la Communication, Moussa Bocar Thiam, a reçu une délégation de la plateforme chinoise, ce jeudi 5 octobre.

S’exprimant sur la suspension, le ministre a déclaré :  » c’est une situation malheureuse, parce que notre objectif c’est la liberté de l’utilisation de cette plateforme. Cependant, il faut insister sur la nécessité pour TikTok de mettre en place un mécanisme garantissant la suppression des faux comptes et des comptes à contenu subversif. Je souhaite également qu’une représentation de TikTok soit établie au Sénégal ».

Il faut dire que les discussions entre les deux parties ont porté sur des propositions concrètes formulées par le ministre pour un meilleur contrôle de TikTok au Sénégal.

Le ministre sénégalais a formulé une demande pour la révélation et la régulation de l’algorithme de l’application au Sénégal, dans le but de contrôler les contenus qui pourraient s’opposer aux valeurs sénégalaises et influencer négativement la jeunesse. Il a expliqué : « On veut savoir quels sont les contenus qui sont proposés aux Sénégalais. Il faut insister également sur l’importance, pour TikTok, de garantir que les données des utilisateurs sont utilisées de manière appropriée. Enfin, la monétisation de TikTok. Le gouvernement sénégalais souhaite créer des moyens permettant aux nombreux influenceurs et créateurs de contenus sénégalais de tirer un revenu de leurs activités. Parce que, indique le ministre, il est important que ces jeunes puissent vivre de cela ».

Pour étayer ses propos, Moussa Bocar Thiam a souligné : « au Sénégal, nous avons pris la décision que, quelle que soit la plateforme, nous mettrons en place des canaux pour permettre à l’État du Sénégal de préserver la paix publique et la stabilité ». Les discussions se poursuivent…

Emediasn 

1 COMMENTAIRE

  1. Un message à votre frère qui a tué en toute impunité un soutien de famille. Dii naa gnou lidjanti son cas à la chute du régime. Il est sur la liste.
    Yenn daa ngène périmé. Un VPN ou un navigateur qui s’appelle Brave permet de contourner ces restrictions.
    À Pastef comme on vous accuse de terroristes, formez lène boyy cii si des moyens de contournement de Tik Tok et autres.
    Wout lene ay volontaires you beugeu jail, gnou lidjanti cas wou ce gang!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Très beau discours (Par Pape Kalidou Thiam)

S'adresser à l'autorité suprême de la Mouridya est un...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...

L’Apr dans l’opposition : pour un parti structuré et conquérant (Par Aliou Ndao Fall)

Cette armée mexicaine créée le 1er décembre 2008 par...