Révision constitutionnelle : Doudou Wade met en garde les députés

Date:

XALIMANEWS-L’ancien député Doudou Wade a mis en garde les députés concernant l’examen de projet de loi modifiant la Constitution, le Code électoral et le code de procédure pénal. Selon lui, ce projet de révision constitutionnelle va donner au président de la République la latitude de dissoudre l’Assemblée à tout moment.

« Le projet de révision de la Constitution, en son article 87, mérite un sursaut d’orgueil collectif pour refuser le DICTAT du président de la République : «Article 87. Le Président de la République peut, après avoir recueilli l’avis du Premier ministre et celui du président de l’Assemblée nationale, prononcer, par décret, la dissolution de l’Assemblée nationale », a-t-il fait savoir. 

Le responsable politique du Parti démocratique sénégalaise (Pds) estime que le décret de dissolution va fixer la date du scrutin pour l’élection des députés. 

« Le scrutin a lieu soixante jours au moins et quatre-vingt-dix jours au plus après la date de la publication dudit décret», a-t-il dit.

 A en croire Doudou Wade, « la modification de l’article 87 comme prévu par le projet de loi est une catastrophe. J’ignore les motivations de Monsieur le Président de la République et me demande si le professeur Ismaila Madior est le rédacteur du texte. « Avec cette nouvelle rédaction, le président de la République a droit de mort sur l’Assemblée nationale. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Crise au Sénégal : le Haut-Commissariat des Nations Unies demande des enquêtes sérieuses

XALIMANEWS-Dans un communiqué, le Porte-parole du Haut-Commissariat des Nations...

Explosion d’une bonbonne de gaz à la Cité Baraka de Liberté 6 : Deux morts enregistrés

XALIMANEWS-Deux personnes parmi les blessés de l'explosion d'une bonbonne...

« Libération » de Sonko : la vive réaction d’Adji Sarr

XALIMANEWS-L'annonce d’une probable libération d'Ousmane Sonko a provoqué une...