S’estimant lésée dans la gestion du Pds à Thiès : Marie-Thérèse Diédhiou flingue le duo Abdou Fall-Idrissa Seck

Date:

Dans son obstination à figurer parmi ceux ou celles qui comptent dans les rangs du Parti démocratique sénégalais (Pds) à Thiès, le Directeur général de l’Adepme, par ailleurs adjointe au maire de la ville, Marie-Thérèse Diédhiou, s’est exercée durant le weekend à son jeu favori. Elle a tiré à boulets rouges sur le duo Abdou Fall-Idrissa Seck.
Profitant d’un rassemblement de ce qu’elle appelle sa base au quartier Grand-Thiès pour répondre à la présidente du Mouvement des travailleuses pour le développement (Mtd), Salimata  Sidibé qui l’avait prise à partie la semaine passée à travers les medias, Marie-Thérèse Diédhiou a profité de la présence de la presse pour sortir du mutisme dans laquelle elle s’était emmurée depuis plusieurs mois en soldant des comptes bien particuliers pour elle. Mme Diédhiou a encore soulevé ses rapports, pas des meilleurs, avec le duo Abdou Fall-Idrissa Seck depuis que ces deux responsables ont une autre vision de la gestion du Pds dans la ville. La patronne de l’Adpme ne varie pas d’un mot sur ce qu’elle pensait de ces deux hommes que l’absence de leadership accepté de tout le monde a propulsé au devant de la scène depuis le 4 novembre dernier, date de la réconciliation de leurs deux formations politiques. «Je ne me sens pas liée par ce qu’ils (Ndlr : Abdou Fall et Idrissa Seck) font», avait pesté en avril 2010 Marie-Thérèse Diédhiou. A propos du nouveau schéma politique qui se dessinait à Thiès, elle avait déclaré : «Il y a une telle confusion qu’à la vérité, je ne me retrouve pas dans une  réconciliation qui ne semble pas en être une.» A la vérité, dans un discours à fort relent de rébellion contre Abdou Fall et Idrissa Seck, Mme Dédhiou n’entendait pas se faire oublier en tant que «cadre du parti dans la ville». C’est le même ton et la même démarche que la responsable politique du quartier Grand-Thiès a empruntés durant le weekend, pour montrer à ses «frères» de parti que sont Abdou Fall et Idrissa Seck qu’elle n’est pas du genre à se faire enterrer sans réaction. «J’ai eu raison sur Abdou Fall dans sa démarche assez cavalière et je vais leur montrer que je suis incontournable dans la ville», décrète-t-elle. Puis d’affirmer : «Ils (Abdou Fall et Idrissa Seck) feignent de m’ignorer parce qu’ils ont peur de moi.» Dans un flot de gesticulations qui en dit long sur son caractère coloré, le Dg de l’Adpme ajoute  avec un doigt porté sur Abdou Fall et Idrissa Seck : «Ils sont frileux et ne sont pas prêts psychologiquement.» A ces deux responsables, Marie-Thérèse Diédhiou donne rendez-vous sur le terrain pour leur montrer ce qu’elle «représente». A condition qu’elle soit aidée, tout comme les autres femmes de la ville, par le candidat déclaré Abdoulaye Wade. «Il faut qu’il nous aide à le soutenir, car nous sommes les seuls à pouvoir le faire sur le terrain pendant que les soi-disant responsables qui nous dirigent détournent tout ce qui est donné aux femmes et s’écartent du terrain», plaide Mme Diédhiou qui conclut sur le constat suivant aux airs d’avertissement : «Je suis allée vers Abdou Fall et il doit aller vers les femmes, au lieu de nous mépriser, en joignant l’acte à la parole ; sinon, un grand risque se dresse devant nous.»
A écouter le discours politique du Dg de l’Adpme, on est enclin à penser qu’elle fait difficilement ménage avec la gent masculine à Thiès. Après Abdou Fall et Idrissa Seck, Marie-Thérèse Diédhiou s’en est vivement prise à  Bacar Diagne, le tout premier initiateur des cellules de la Génération du concret dans la ville. Ce dernier a été accusé d’être derrière Salimata Sidibé, la dame qui lui porte ombrage ces derniers temps au sein du Mtd créé par Marie-Thérèse Diédhiou.
Correspondant

lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Revivez en images la Journée nationale de nettoiement « setal sunu reew » à Saint-Louis

Les premières images du lancement de la Journée nationale...

La position du président Faye sur la fiscalité des entreprises de presse en relief

XALIMANEWS: Les quotidiens dakarois de ce samedi s’intéressent à...

Un projet de la Grande muraille verte de 15 milliards FCfa lancé 

XALIMANEWS-Le Projet d’appui à la Grande muraille verte au...

Carnage financier au cœur de la caisse de sécurité sociale : 1,8 milliard détourné

XALIMANEWS-Dans un scandale retentissant, la caisse de sécurité sociale...