Sans aucune prétention, je veux adresser quelques mots à Idy et Barth:

Date:

Monsieur Barthélémy Dias disait en 2019 que le seul combat qui vaille c’est d’occuper la rue, d’envahir la rue pour faire reculer le régime de Macky sall après la condamnation de khalifa sall.
Aujourd’hui il affirme qu’il y’a une injustice mais demande implicitement à Ousmane Sonko de l’accepter pour que les élections ne soient pas repoussées ou du moins pour qu’il n’y ait pas de violence et que Macky sall en profite.
Je ne sais pas si je dois en rire ou pleurer mais une chose est sûre, Barthélémy est amnésique.
L’on se rappelle seulement des élections législatives ce n’est pas loin, quand on a rejeté la liste départementale de Dakar, il disait que si c’est définitif il n’y aura pas d’élections à Dakar. Il est allé même jusqu’à attaquer des policiers devant le portail du ministère de l’intérieur. C’est lui même qui avait traité les magistrats je cite : « De prostitués qui ont accepté de baisser le pantalon pour assouvir le désir de l’exécutif »
Maintenant qu’il est allé dealoguer pour qu’on accepte la candidature de khalifa il revient pour nous baratiner et parler de calme ou d’accepter l’inacceptable.
Mon cher n’eut été Ousmane Sonko actuellement tu n’allais être ni le maire de Dakar ni député à l’assemblée nationale.
Tu sais qu’à un moment donné il fallait activer la cour suprême pour le dossier Ndiaga Diouf, je ne parle pas de l’assistance de Ousmane Sonko, mais monsieur Macky sall a choisi le moindre mal.
En réalité si la cour suprême avait statué t’allais perdre ton mandat de maire ainsi que de député mais le seul hic c’est que pour le poste de maire c’est Abass Fall de Pastef qui allait venir et le président a choisi le moindre mal.
Barthélémy Dias j’étais à l’Ucad en 2011 ou 2012 je ne sais plus et je faisais partie du groupe d’étudiants en compagnie de Toussaint Manga qui t’avait pourchassé à hauteur de la cité Claudel quand t’es entré par le campus social en compagnie de tes gardes du corps.
Je me le rappelle, ce jour là tes gardes du corps ont trouvé 3 étudiants du MEEL et les ont brutalisés sous la menace d’armes à feu.
J’étais dans ma chambre au pavillon D, je ne faisais pas partie du MEEL, mais vu la violence inouïe que t’as employée sur des étudiants non armés j’étais prêt à en découdre avec toi.
Ce jour là t’as fuit comme une fillette quand tu plongeais à l’arrière de ton pickup ces images sont gravées toujours dans ma mémoire.
Tu tirais des coups de sommation malgré tout on t’a trouvé à la cité Claudel et si tu n’avais pas pris la poudre d’escampette, peut être on en serait pas là à assister à tes bêtises et sottises.
Dieu sait que je ne soutenais pas Wade, je l’aimais mais par principe, j’étais contre sa troisième candidature et pour les mêmes raisons j’ai voulu te faire la peau face à la violence que tu employais même si on était du même camp.
Aujourd’hui par principe encore on acceptera aucune injustice d’où qu’elle vienne.
Vous pouvez comploter, vous réjouir de cet harcèlement ou farce politico-judiciaire croyant que c’est le seul moyen pour que Ousmane Sonko, qui vous a ressuscité, ne participe pas aux élections présidentielles à venir. C’est peine perdue mon cher, le peuple fera face avec la plus grande détermination possible.
S’il y’a élection il y participera maintenant il reste à savoir s’il y’en aura. Si vous pensez que le cas Macky est derrière vous, cela veut dire que vous n’avez aucune lecture politique.
A monsieur Idrissa Seck, je suis un ancien du MSIS de Tivaouane, en 2006 j’étais le secrétaire administratif dudit mouvement.
C’était la seule fois et la dernière d’ailleurs où j’ai pris des responsabilités dans un parti ou mouvement politique et je l’avais fait aussi par principe.
Il y’a moins d’un mois, lors de votre votre interview sur ITV, vous avez dit je cite: « pour moi le pire criminel, voleur ou meurtrier, on doit le laisser participer aux élections et que si le peuple veut faire de ce dernier un président alors le peuple n’a qu’assumer. C’est le peuple qui doit choisir » fin de citation.
J’ai applaudi et j’ai même fait une publication dans ce sens et je suis convaincu que c’est ça la vérité.
Cependant vous avez participé à un dealogue où il a été retenu que monsieur Karim wade condamné à payer 138 milliards par la justice pour avoir détourné l’argent du contribuable et s’être enrichi illicitement et monsieur khalifa sall condamné à payer 1 milliard 800 pour avoir détourné la caisse d’avance de la mairie de Dakar, devraient participer aux élections en modifiant quelques articles du code électoral.
D’emblée je dis et je reste convaincu que toutes ces condamnations émanaient de la manipulation de la justice en vue d’écarter des adversaires politiques potentiellement présidentiables.
Mais cette même justice, la chambre criminelle a condamné un citoyen par contumace alors qu’on savait où il se trouvait( ce qui est une violation flagrante de la loi) à un délit de corruption de la jeunesse alors qu’il était poursuivi pour viol et menace de mort.
Si je suis bien votre raisonnement alors on devrait accepter que les deux premiers mis en cause qui n’ont remboursé aucun franc et qui ont « fait du tord au peuple » puissent briguer le suffrage des sénégalais car ils ont accepté de dealer mais que le dernier qui n’a « fait du tord qu’à une sénégalaise » selon la justice encore une fois, doit accepter d’être isolé et écarté des joutes électorales.
Quelle hérésie!
Je pense sincèrement que vous êtes très intelligents mais mal rusés.
Si l’illogisme irrite trop de logique ennuie ainsi la vie échappe à la logique disait un penseur dénommé André Gide.
Alors monsieur Idrissa Seck allez chercher votre logique et revenez sermonner Ousmane Sonko.
Organiser des élections où le candidat le plus populaire présentement n’est pas partant, n’est pas envisageable et une victoire quelconque serait sans gloire.
J’ai oublié ce n’est pas la gloire qui vous intéresse mais perpétrer le système par tous les moyens.
Je veux dire aux songeurs et rêveurs debout s’il y’a une élection présidentielle en 2024, Ousmane Sonko sera candidat quoique cela coûte.
Attendez d’abord qu’il y’ait élection avant de vous exciter autant.
La lâcheté, la gabegie et la manipulation ou la tromperie ne gouverneront plus ce pays désormais.
Si vous avez senti le vent du changement souffler profitez-en sinon il vous emportera tous au plus profond de votre tombe.
Ousseynou Niane un citoyen engagé pour le changement radical de son pays.

1 COMMENTAIRE

  1. Ils ne sont tout simplement pas intelligents : même si leurs fous désirs de voir sonko ne pas participer aux élections se réalisait, qu’est-ce qu’ils vont faire? faire la course pour être le 1er à arriver à la porte de la maison de ousmane sonko pour lui demander de donner une consigne de votes pour eux. Ils vont tout simplement baver jusqu’à se déshydrater car par A ou B sonko va être candidat et il va gagner peut-être même au 1er tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE