[Scandale politico-sexuel] PROCES OMAR SARR / DIOMBASS DIAW Le juge renvoie l’affaire au 28 Octobre, pour jonction.

Date:

Le procès entre les deux responsables politiques Pds de Dagana, en l’occurence Omar Sarr et Diombass Diaw qui devait se tenir ce lundi, a été renvoyé au 28 Octobre prochain. Ceci pour faire la jonction avec l’autre dossier où Omar Sarr était appelé à barre, juste à titre de témoin.

Le procès de Diomabss Diaw est devenu un jeu de ping-pong où on ne cesse de se renvoyer la balle. En effet, le juge vient de renvoyer ce mardi, 26 octobre l’affaire au 28 Octobre, soit, dans deux jours. L’objectif étant de faire la jonction avec l’autre dossier qui opposait Diomabass Diaw à Mouhamadou Ramadane Dia, Massamba Diagne, Abdou Salam Sarr, Pape Djiby Gaye et Abdou Aziz Diop. Pour rappel, ces derniers sont appelés à la barre pour avoir fait circuler des images qui montraient les parties intimes du responsable politique de Dagana sur le Net.

Omar Sarr était, quant à lui, tout au début de l’histoire, convoqué juste à titre de témoin. Et c’est suite au refus de prendre la citation qui lui avait été délivrée par les avocats du plaignant que M. Ousmane Sèye, à la tête de la défense de Diombass Diaw, avait fait déposer par voie d’huissier, le dossier à la mairie de Dakar.

C’est ainsi que le ministre Omar Sarr est désormais appelé à comparaître à la barre comme prévenu. Il devait ainsi répondre de ses actes aujourd’hui mardi, avant que le tribunal ne décida de renvoyer le procès au 28 octobre, soit dans deux jours, pour une jonction des deux procès qui ont un lien évident.

D’ailleurs, Me Djiby Diallo, un des avocats de Diombass Diaw l’avait annoncé. Ce dernier avait fait savoir que le 26 Octobre, ils allaient à nouveau demander le report du procès au 28 Octobre, afin de faire la jonction avec cette dernière date, qui avait été retenue par le parquet, avant que la citation n’atterrisse entre les mains du premier substitut du procureur, Ibrahima Ndoye.

L’heure de vérité a donc sonné et les deux parties devraient connaître sous peu, le sort qui leur sera réservé.

A noter qu’Omar Sarr est poursuivi pour menaces, voies de faits, injures et provocation de diffusion d’une image portant atteinte aux bonnes mœurs. Le ministre ne s’étant toujours pas présenté, après maintes convocations, court ainsi un gros risque. Me Djiby Diallo explique ainsi que « s’il ne présente pas pour sa défense et qu’il est reconnu coupable, il risque la prison, si jamais c’est la peine que le juge retient ».

nettali.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

En continu

DANS LA MEME CATEGORIE
ACTUALITES

La Une des quotidiens du samedi 13 juillet 2024

La Une des quotidiens du samedi 13 juillet 2024

Football-Brésil : un policier flingue un joueur (Vidéo)

XALIMANEWS-Au Brésil, lors d'un match de deuxième division régionale,...

100 JOURS DE POUVOIR DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE: PARLONS-EN ! (Par Samba Ndiaye)

Cent jours : ce repère temporel ,non Institutionnel mais...