Série de manifestations à Dakar : Soumbédioune, Grand Yoff et les élèves de la banlieue affrontent les forces de l’ordre

Date:

Les forces de l’ordre ont eu du fil à retordre ce mardi. Elles font face à des manifestations de diverses natures. D’abord à Soumdioune, un quartier tout entier s’est opposé à l’expulsion d’une famille dans le cadre d’un litige foncier.
Le problème découle d’un héritage. Après le décès du vieux, Abdoulaye Gningue, ses enfants ont divisé la maison en trois parties et chaque famille a eu droit à une partie. Les deux familles se sont concertées et ont vendu la maison en entier sans l’aval de l’autre, représentée par le benjamin, Pape. Alors, il a refusé de prendre sa part de la vente préférant garder une partie de la maison.

Après avoir réclamé maintes fois sa maison en vain, le propriétaire est allé recourir à la force publique. C’est ainsi qu’il a été accompagné ce mardi 22 février avec des policiers pour déloger Pape Guingue. Mais c’est sans compter avec la détermination des habitants du quartier. Ils ont très tôt barré la route parallèle au canal 4, brûlant des pneus et empêchant à la police d’accéder à la demeure. Selon le reporter de la RFM qui était sur les lieux, la circulation sur cet axe est restée bloquée pendant plusieurs heures.

Si à Soumbédioune, c’est un litige foncier qui est à l’origine de ces manifestations, à Grand Yoff (un quartier partagé entre faubourg et banlieue) situé entre la route du Front de terre et l’axe de l’autoroute Yoff-Patte d’oie, les jeunes ont affronté les forces de l’ordre pour protester contre les coupures de courant. Ils ont ainsi, pendant plusieurs heures, bloqué la circulation et bataillé avec les policiers avant que l’ordre ne soit rétabli.

Dans la banlieue, précisément au lycée Moderne des Parcelles Assainies situé sur la route des Niayes avant la pharmacie Golf des élèves ont chauffé les artères qui mènent vers les différents établissements scolaires de la banlieue. Ils sont allés déloger leurs camarades du CEM Canada, du Lycée Limamou Laye et toutes les autres écoles qui sont aux alentours. La police est bien évidemment intervenue pour restaurer l’ordre.

pressafrik.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Clédor Sène dément Farba Ngom

XALIMANEWS- Clédor Sène dément les propos de Farba Ngom,...

Agression de Maimouna Ndour Faye : Ses voisins de quartier brisent le silence et font des révélations…

XALIMANEWS- Le suspens semble être levé, concernant l'agression de...