Serigne Saliou Sow lors de la célébration du Magal à Washington. « Les homosexuels sont une gangrène qu’il faut éliminer »

Date:

Loin du tintamarre New Yorkais, le Magal a été célébré dans la nuit du 3 au 4 février, dans l’Etat du Maryland, situé à une demi-heure de voiture de la capitale politique des Etats-Unis, et à une heure de Baltimore. La cérémonie, de haute ferveur religieuse, a servi d’occasion au conférencier venu de Kaolack, de revisiter le parcours exceptionnel du fondateur du mouridisme. Serigne Saliou Sow qui a invité les talibés à la dévotion, à la foi en Dieu et au respect des préceptes de la religion musulmane, a expliqué les raisons qui font de l’homosexualité une abomination. Devant un auditoire composé en majorité de femmes, il a exhorté les épouses à se soumettre davantage à leurs époux. Cela parce que le divorce est devenu monnaie courante entre couples émigrés. Il a par ailleurs expliqué les raisons qui font des homosexuels, une race à bannir de la société : « ces gens, qui se comportent comme des femmes sont en réalité malades, et sont comme le cancer. C’est une gangrène. Quand on a une gangrène, il faut s’en séparer tout bonnement, c’est pourquoi l’Islam estime que ce sont des gens à lapider, sinon ça va contaminer le reste de la communauté », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « ceux qui les défendent au nom des droits de l’homme sont des ignorants. Si le Coran demande qu’on les tue, c est parce que Dieu sait que l’homosexualité est une abomination ». Le chapitre de l’homosexualité clos, Serigne Saliou Sow de revenir sur la question de la polygamie : « Regardez, même dans la salle il y a plus de femmes que d’hommes. Alors, si chacun épouse une seule femme, les autres éprouvant un besoin naturel, qui va satisfaire ce besoin ? Si elles s’adonnent au vagabondage, elles vont faire des enfants. Lesquels enfants deviendront des agresseurs. Ils n’auront pas quelqu’un pour les éduquer et les prendre en charge. Une société doit être régulée, et il y a des normes. Cependant, au regard de l’Islam, cela ne veut pas dire que les hommes peuvent se marier à tout bout de champ. Ils sont autorisés à la polygamie, si et seulement s’ils sont à même de satisfaire physiquement, matériellement leurs partenaires et qu’ils puissent les traiter équitablement ».

Amadou BA correspondant permanent aux Etats unis

lasquotidien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...

Tamba : Deux jeunes meurent à cause des fortes pluies

XALIMANEWS-Le début de la saison hivernale a apporté une...