Steve Ballmer : « Pas question pour Microsoft de quitter la Chine »

Date:

Steve Ballmer a confirmé que Microsoft maintiendrait sa présence en Chine tout en dénonçant les problèmes de piratage de ses produits sur ce marché. Il s’est également expliqué sur une possible faille de sécurité dans Internet Explorer qui aurait permis les attaques contre Google.

Stratégie

Interrogé par la chaîne CNBC à l’issue d’une rencontre avec le président Barack Obama qui réunissait plusieurs grands patrons du secteur IT, Steve Ballmer a affirmé que Microsoft comptait poursuivre ses activités en Chine. Répondant à une question sur la position de Google, qui menace de se retirer de ce pays en raison de la censure imposée par la loi, le patron de Microsoft a estimé que pour « opérer en Chine, il faut se conformer aux lois en vigueur comme nous le faisons ici aux Etats-Unis ».

Microsoft respectera donc la législation chinoise qui impose un filtrage des contenus accessibles depuis un moteur de recherche tout en continuant à proposer un contenu non censuré en dehors de la Chine. Steve Ballmer n’a en revanche pas évoqué la question du respect des droits de l’homme mis en avant par Google.

Défendre la propriété intellectuelle

Evoquant les perspectives de croissance qu’offre le marché chinois, Ballmer a estimé qu’il « devrait être une source de croissance » qui reste toutefois compromise par la protection de la propriété intellectuelle « très très mauvaise ».

Il ajoute que les Etats-Unis « achètent beaucoup de biens à la Chine, mais ce que les compagnies américaines peuvent y vendre (les produits pharmaceutiques, les média, les logiciels…) concerne de la propriété intellectuelle et du design qui ne sont pas acquis en payant. Et la Chine est le 2e plus grand marché au monde. Cela doit changer ».

En se retirant du marché chinois, Microsoft prendrait le risque de voir la contrefaçon de ses produits, contre laquelle il lutte depuis des années, s’amplifier d’avantage.

Une faille dans Internet Explorer responsable du piratage dénoncé par Google ?

Au cours de l’interview (voir ci-dessous), Steve Ballmer a aussi dû s’expliquer sur un rapport publié hier par McAfee selon lequel la cyberattaque menée contre une vingtaine de grandes sociétés, dont Google, aurait employé une faille de sécurité dans Internet Explorer. Il n’a pas confirmé l’information mais expliqué que ses équipes étudient le cas et que si « cela nous concerne, bien entendu nous y travaillerons avec toutes les parties ».

Baptisée opération Aurora par McAfee, l’attaque dont a été victime Google ainsi que d’autres firmes a débouché sur plusieurs vols de propriété intellectuelle. Selon l’éditeur spécialisée dans les solutions de sécurité, il s’agit d’un nouveau genre d’attaque très ciblée et très sophistiquée qui a « bouleversé le paysage de la cyber-menace ». (Eureka Presse)


la rédaction, ZDNET France

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Lutte Sénégalaise : Balla Gaye 2 dirige le combat, corrige Tapha Tine et le terrasse

XALIMANEWS-Ce dimanche à L'arène nationale, Balla Gaye 2, étincelant...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...

Gestion du COUD : Abdou Ndéné Mbodj débusque des cafards

XALIMANEWS-Le nouveau directeur général du Centre des œuvres universitaires...

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : La Douane intercepte une contrevaleur de 3,2 milliards de Fcfa

XALIMANEWS-La Brigade spéciale des Douanes de l’Aéroport international Blaise...