Suivez en direct les événements en Egypte:le couvre-feu étendu à tout le pays?

Date:

  • Alors quel les autorités avaient décrété un couvre-feu, elles n’ont pas été en mesure de le faire respecter. De nombreux manifestants sont encore dans les rues, et l’armée patrouille dans les rues du Caire sans avoir le contrôle de la situation.
  • Le président Moubarak est apparu à la télévision peu après 23 h, et promis des réformes démocratiques et des mesures économiques. Il a annoncé qu’il limogeait le gouvernement et en annoncerait un nouveau ce samedi.
  • Peu après, Barack Obama a appelé le président à respecter la liberté d’expression des Egyptiens, sans recourir à la violence. Il a également demandé des mesures concrètes et le rétablissement de l’accès à Internet et à la téléphonie mobile.

Un couvre-feu a été décrété par le président égyptien Hosni Moubarak dans l’ensemble des villes égyptiennes. Il est entré en vigueur à 18 heures, heure locale (17 heures à Paris) et le restera jusqu’à 7 heures du matin. Mais il n’est pas respecté, les manifestants continuant d’occuper les rues du Caire que la police a visiblement déserté.

– L’armée a été déployée par le pouvoir dans les villes du Caire, d’Alexandrie et de Suez. Dans ces trois villes, des tirs et des explosions ont rententi dans la soirée. Le siège du Parti national démocratique (PND) a été incendié par les manifestants dans la capitale. Les militaires ont reçu l’ordre d’épauler la police.

– Hosni Moubarak devait s’exprimer à 17 heures, heure de Paris, mais il n’a toujours pas pris la parole.

– Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues des grandes autres villes égyptiennes. Dans un premier temps, les forces de l’ordre ont tenté de disperser la foule avec des canons à eau, des gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc. Puis, les manifestants ont débordé les policiers, prenant le contrôle de commissariats à Suez et Al-Mansoura et brûlant le gouvernorat d’Alexandrie. Au Caire, des milliers de personnes ont pris le contrôle de la place Tahrir et du pont du 6 octobre, repoussant des policiers avec des pierres et des cocktails Molotov. Une personne a été tuée à Suez et plus de 400 autres blessées au Caire.

– Le gouvernement égyptien a coupé l’accès à Internet dans tout le pays dès jeudi, minuit. Il s’agit d’une première historique : jusqu’à présent, aucun régime n’avait eu recours à un blocage total d’Internet en réaction à des manifestations. Les communication téléphoniques ont également été suspendues dans certaines zones.

En fin de journée, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont condamné l’usage de la violence. La France, par la voix du ministère des affaires étrangères, a appelé ses ressortissants à éviter les déplacements en Egypte.

– Pour suivres les manifestations en direct :

http://www.alarabiya.net/live/index.php

http://english.aljazeera.net/watch_now/

lemonde.fr

Les premiers bilans commencent à être diffusés : Reuters rapporte que 410 personnes ont été bléssées dans la seule ville du Caire. Un peu plus tôt, on apprenait que une personne avait été tuée par balle à Suez.

Un couvre-feu a été décrété par le président égyptien Hosni Moubarak dans les principales villes d’Egypte (Le Caire, Alexandrie, Suez). Il est entré en vigueur à 18 heures, heure locale (17 heures à Paris) et le restera jusqu’à 7 heures du matin. Des véhicules de l’armée ont été déployés dans la capitale et l’armée a reçàu l’ordre d’épauler la police. Hosni Moubarak doit s’exprimer dans les minutes qui viennent pour la première fois depuis le début des manifestations.

– Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues des grandes autres villes égyptiennes. Dans un premier temps, les forces de l’ordre ont tenté de disperser la fouler avec des canons à eau, des gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc. Puis, les manifestants ont débordé les policiers, prenant le contrôle de commissariats à Suez et Al-Mansoura et brûlant le gouvernorat d’Alexandrie. Au Caire, des milliers de personnes ont pris le contrôle de la place Tahrir et du pont du 6 octobre, repoussant des policiers avec des pierres et des cocktails Molotov.

– Le gouvernement égyptien a coupé l’accès à Internet dans tout le pays dès jeudi, minuit. Il s’agit d’une première historique : jusqu’à présent, aucun régime n’avait eu recours à un blocage total d’Internet en réaction à des manifestations. Les communication téléphoniques ont également été suspendus dans certaines zones.

– L’opposant Mohamed ElBaradei a participé à un rassemblement au Caire avant que celui-ci soit dispersé par la police. ElBaradei a été empêché de circuler par les autorités et a été placé en résidence surveillée.

– Pour suivres les manifestations en direct :

http://www.alarabiya.net/live/index.php

http://aljazeera.net/channel/livestreaming

http://english.aljazeera.net/watch_now/

http://www.bbc.co.uk/arabic/tvandradio/2011/01/000000_livetv.shtml

Alors que le couvre-feu vient tout juste d’entrer en vigueur, on voit des manifestants sur Al-Jazira tenter de renverser une voiture de police dans le Nil depuis le pont du 6 Octobre.

Première réaction internationale des Etats-Unis : ils jugent les événements « profondément inquiétants » et demande au gouvernement égyptien à « respecter les droits fondamentaux, éviter la violence, et permettre les communications ».

Hosni Moubarak va s’exprimer pour la première fois depuis le début des manifestations dans un peu moins de 10 minutes.

A Alexandrie, des manifestants, furieux, ont débordé la police à plusieurs endroits, s’emparant de véhicules anti-émeutes, et y mettant le feu, rapporte l’AFP. Une foule déchaînée a foncé sur la police à la vue d’un manifestant gravement blessé à la main, que des amis emportaient loin de l’agitation.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues au Caire, d’Alexandrie, de Suez, d’Al-Mansoura et dans plusieurs autres villes d’Egypte après la prière de vendredi. Dans un premier temps, les forces de l’ordre ont tenté de disperser la fouler avec des canons à eau, des gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc.

Actuellement, les manifestants ont débordé les policiers, prenant le contrôle de commissariats à Suez et Al-Mansoura. Au Caire, des milliers de personnes ont pris le contrôle de la place Tahrir et du pont du 6 octobre, repoussant des policiers avec des pierres et des cocktails Molotov. Les affrontements sont particulièrement violents.

– Le gouvernement égyptien a coupé l’accès à Internet dans tout le pays dès jeudi, minuit. Les réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook, habituellement utilisés pour organiser les rassemblements, sont innacessibles. Il s’agit d’une première historique : jusqu’à présent, aucun régime n’avait eu recours à un blocage total d’Internet en réaction à des manifestations. Les communication téléphoniques ont également été suspendus dans certaines zones.

– L’opposant Mohamed ElBaradei a participé à un rassemblement au Caire avant que celui-ci soit dispersé par la police. ElBaradei a été empêché de circuler par les autorités et a du se réfugier dans une mosquée.

– Le ministère des affaires étrangères a annoncé que quatre journalistes français ont été détenus au Caire. Il s’agit de correspondants du JDD, du Figaro, de Paris Match et de l’agence Sipa.
– Pour suivres les manifestations en direct :

http://www.alarabiya.net/live/index.php

http://aljazeera.net/channel/livestreaming

http://english.aljazeera.net/watch_now/

http://www.bbc.co.uk/arabic/tvandradio/2011/01/000000_livetv.shtml

En Jodanie, près de 3000 personnes manifestent à Amman contre la vie chère. Parmis les slogans rapportés par l’AFP :
– « Hosni Moubarak l’avion t’attend »
– « Salutations au peuple égyptien, toute la nation s’inspire de vous »,
– « Salutations chaleureuses à la puissante Tunisie »

Il semblerait que la mosquée de Makram, la plus grande du Caire, ait été fermée par les autorités, selon l’envoyé spécial du Guardian

Le journaliste du Guardian présent sur place a fait parvenir cet enregistrement audio. Juste après la fin de la prière au Caire, la police a commencé à disperser la foule avec des canons à eau et du gaz lacrymogène. La capitale est « une zone de guerre »

http://audioboo.fm/boos/264322-jack-shenker-on-the-teargas-and-sound-bombs-being-used-within-second-of-friday-prayers-finishing

La chaîne qatari Al-Jarira rapporte que des heurts ont actuellement lieu à Alexandrie et à Suez, deux villes où la mobilisation a été virulente depuis le début de la semaine.

Des heurts sont signalés dans le centre-ville du Caire où ElBaradei et près de 2 000 manifestants participaient à la prière du vendredi.

Sur la place où se trouve Mohamed ElBaradei, les fidèles ont fait la prière devant une grande mosquée du quartier de Guiza, et scandé « A bas Hosni Moubarak » aussitôt la prière terminée, au milieu d’un lourd dispositif de sécurité, rapporte l’AFP.

Sur la place où se trouve Mohamed ElBaradei, les fidèles ont fait la prière devant une grande mosquée du quartier de Guiza, et scandé « A bas Hosni Moubarak » aussitôt la prière terminée, au milieu d’un lourd dispositif de sécurité, rapporte l’AFP.

Tim Marshall, correspondant de la chaïne Sky News, est présent sur place. Il note avec ironie que les journaux télévisés n’évoquent toujours pas les manifestations et préfèrent parler de l’ouverture d’une usine par le président Moubarak…il y a quatre jours.

Selon l’AFP, Mohamed ElBaradei participe actuellement à une prière avec environ 2 000 personnes dans le centre-ville du Caire.

MONDE – Des manifestations de grande ampleur sont prévues…

Vous êtes en Egypte actuellement? Envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à reporter [email protected]

11h43: La brutalité policière en Egypte évoquée par l’ambassadrice des Etats-Unis au Caire
Un câble écrit en janvier 2009 par l’ambassadrice des Etats-Unis au Caire, dévoilé sur WikiLeaks, révéle que «la torture et la brutalité en Egypte sont endémiques et répandues». «La police utilise des méthodes brutales principalement à l’encontre des criminels de droit commun pour leur extorquer des aveux, mais également à l’encontre des manifestants, de certains prisonniers politiques et spectateurs malchanceux», indique Margaret Scobey.
11h34: L’Internet égyptien ne répond plus
Des internautes ont fait état de l’impossibilité de se connecter à des sites internet et d’envoyer des SMS. Renesys, une société américaine spécialisée dans la veille et l’analyse des données de routage sur Internet, a estimé que le blocage d’Internet constaté ce vendredi était «sans précédent dans l’histoire d’Internet». «Les actions du gouvernement égyptien ont effacé le pays de la carte mondiale», indique la société.
11h30: Ban Ki-Moon appelle les dirigeants égyptiens à la retenue
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a appelé les dirigeants égyptiens à éviter de nouvelles violences face aux manifestants. Le secrétaire général a également demandé aux dirigeants égyptiens de respecter les libertés de rassemblement et d’information, et d’être à l’écoute de la population. «Je demande aux autorités de voir dans la situation une occasion de répondre aux inquiétudes légitimes de la population», a-t-il indiqué.

La «journées de colère» de mardi, prolongée ces jours derniers, devrait connaître un écho particulièrement important ce vendredi, jour des grandes prières hebdomadaires.

Parmi les manifestants prêts à descendre dans la rue, on devrait retrouver l’opposant et prix Nobel de la paix, Mohamed El Baradeï, qui s’est dit prêt jeudi à assurer la relève au régime d’Hosni Moubarak, au pouvoir depuis trente ans.

Vous êtes en Egypte actuellement? Envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à [email protected]

20minutes.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...