Suspension de son signal par le CNRA : Walf réclame la tête de Babacar Diagne

Date:

XALIMANEWS-La mesure prise par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) contre le groupe Walf suite à la transmission des heurts qui ont éclaté ce vendredi dernier Mbacké, opposant les militants du Pastef et les forces de l’ordre reste contestée est contestée par la direction dudit organe de presse. Pour ce faire, le groupe Wal Fadjri annonce le dépôt d’un recours et de deux plaintes dont l’une vise le président du Cnra Babacar Diagne et l’autre pour X. 

«Le Groupe Wal Fadjri entend déposer deux recours pour l’annulation de cette mesure illégale et pour la levée immédiate de cette suspension délictuelle. Toujours sur le plan judiciaire, le Groupe Wal Fadjri va déposer deux plaintes. Une, contre Babacar Diagne pour abus de pouvoir et une autre contre tous ces énergumènes qui appellent à attenter contre Wal Fadjri qui a d’ores et déjà pris ses dispositions pour renforcer la sécurité de son personnel et de ses locaux», lit-on dans la note.

Le Groupe Walfadjri récuse Babacar Diagne totalement dépassé à l’évolution du monde qui ne cautionne plus les forfaitures dont il se montre maître dans l’art d’exécuter. «A 71 ans révolus, l’ancien Directeur de la Rts a dépassé l’âge de prévaloir ses droits à une pension de retraire et le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a besoin d’être réformé afin de le conformer aux exigences démocratiques aux antipodes de ses pratiques surannées», explique l’administration du groupe Walfadjri.  

Ainsi, dans le cadre d’un VSD (vendredi, samedi et dimanche) de contestation, le Groupe Walfadjri a décidé d’organiser un Sit-in ce vendredi 17 février à 15 heures devant ses locaux. Le lendemain, samedi 18 février, un autre Sit-in sera organisé à partir de 10 heures devant les locaux du Cnra pour appeler à la démission de Babacar Diagne. Le dimanche 19 février, le Groupe Wal Fadjri compte tenir un grand rassemblement à la place de l’Indépendance pour dénoncer le recul de la démocratie au Sénégal exacerbée par une liberté de la presse totalement bafouée. 

Le Groupe Walfadjri appelle tous les fidèles téléspectateurs de Walf Tv, privés de leur droit à l’information, toutes les Sénégalaises et tous les Sénégalais épris de Justice à se mobiliser pour l’accompagner dans ce « VSD de contestation » pour que l’Etat de droit soit une réalité au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Maladies hivernales : Le palu pédiatrique à l’heure d’un rude bilan

XALIMANEWS- C'est l'hivernage ! L'heure d'un compte à rebours...

Mac de Ziguinchor: Des détenus en grève de la faim pour protester contre les longues peines

XALIMANEWS: Des détenus de la Maison d’arrêt de Ziguinchor...

Orages et pluies sur la quasi-totalité du pays, à partir de mardi (Anacim)

XALIMANEWS: Une occurrence ”d’orages et de pluies” est attendue...

Sophie Nzinga, la culture et l’artisanat pour une fois à la UNE (Par Mass Seck)

Tout d'abord je tiens à dire dès mon entame...