Tivaouane : Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh dénonce le massacre du peuple palestinien

Date:

XALIMANEWS: Le marabout Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh a dénoncé lundi dans son sermon de la prière de l’Aïd-el-Adha, le massacre du peuple palestinien auquel assiste, impuissant, le monde musulman.

“Nos frères en islam palestiniens sont en train d’être tués de manière atroce. Même les enfants ne sont pas épargnés“, a dit le marabout qui dirigeait la prière de la fête l’Aïd, encore appelée Tabaski, à la mosquée Khalkhous de Tivaouane.

Pour le religieux, “tous les musulmans doivent s’impliquer pour mettre un terme à ce massacre qui n’a que trop duré“.

“Tous les musulmans du monde doivent se sentir concernés et prier pour que le peuple palestinien retrouve totalement la quiétude“, a dit Serigne Babacar Sy Abdou Aziz.

Le gouverneur de la région de Thiès Oumar Mamadou Baldé, le préfet du département de Tivaouane Mamadou Guéye et des chefs de service étaient parmi les fidèles qui ont assisté à la prière.

Le marabout Serigne Papa Mactar Kébé avait, avant lui, revisité les origines de la fête de Tabaski, soulignant le caractère non-obligatoire de ce sacrifice abrahamique, pour ceux n’en ont pas les moyens.

Ibrahim, “source intarissable“ et “figure importante dans la foi islamique“, s’est vu enfin gratifier par Allah d’un garçon, alors qu’il était d’un âge avancé. Il a accepté, malgré tout, d’immoler son fils pour prouver sa foi inébranlable et sa soumission totale à son Seigneur, a dit Papa Mactar Kébé.

Sur ordre divin, il avait aussi déposé son épouse et leur fils, un nouveau-né, à la Mecque, alors un désert inhabité, a-t-il raconté.

Selon lui, la Tabaski n’est pas seulement une fête pour manger et boire, mais un moment pour se souvenir du grand sacrifice d’Ibrahim.

Le gouverneur de la région de Thiès Oumar Mamadou Baldé, s’est réjoui de l’harmonie qui règne entre le temporel et le spirituel au Sénégal, tout en priant qu’Allah continue de placer notre pays sur la rampe du développement.

Le sermon de l’imam a été très instructif, en ce sens qu’il rappelle les valeurs islamiques de solidarité, de travail, comme base de développement d’un pays, “dans le calme“, a dit M. Baldé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Touba : Cheikh Tidiane Dièye annonce une nouvelle stratégie de lutte contre les inondations dans les grandes villes

XALIMANEWS- Le ministre de l'Assainissement et de l'hydraulique donne...

Mac de Ziguinchor: Des détenus en grève de la faim pour protester contre les longues peines

XALIMANEWS: Des détenus de la Maison d’arrêt de Ziguinchor...

Orages et pluies sur la quasi-totalité du pays, à partir de mardi (Anacim)

XALIMANEWS: Une occurrence ”d’orages et de pluies” est attendue...

Sophie Nzinga, la culture et l’artisanat pour une fois à la UNE (Par Mass Seck)

Tout d'abord je tiens à dire dès mon entame...