Un inspecteur de Dic cité dans une affaire de corruption

Date:

L’affaire de tentative d’escroquerie impliquant un commissaire de police des Hlm connaît un rebondissement. En effet, l’inspecteur de la Dic qui avait réclamé à Ramatoulaye Diop la somme d’un million FCfa pour assouplir son audition a été démasqué. Ainsi, la dame a récupéré, avant-hier, son argent. Même si elle n’y avait pas droit.

L’affaire de la tentative d’escroquerie qui a coûté au commissaire Mame Birame Diouf son poste à la tête du commissariat des Hlm ne cesse de connaître des rebondissements. La dernière en date est cette affaire de corruption dont avait fait Ramatoulaye Diop dans le procès-verbal d’enquête préliminaire de police. En fait, la dame avait déclaré qu’un inspecteur de la Dic lui avait réclamé un montant de 2 millions de FCfa pour assouplir son audition. «Comme j’avais la somme de 2 millions de FCfa dans mon sac, je lui ai remis la moitié», avait confessé la dame devant les officiers de la police judiciaire. Toutefois, ces allégations avaient été perçues comme un moyen de défense. Mais la vérité a jailli depuis avant-hier.

En effet, la section de recherches de la gendarmerie a convoqué Ramatoulaye Diop, jeudi dernier, pour lui remettre la somme d’un million de FCfa qu’il avait remis à un inspecteur de la Dic pour qu’il allége son audition. Cependant, Me Moustapha Diop, avocat de Anoune Ndiaye, prévenu dans cette affaire, n’a pas approuvé ce fait. «En matière de corruption, l’argent saisi doit être mis sous scellés et si le délit est avéré, l’argent est déposé au Trésor public», a pesté Me Diop.

Au départ c’était une affaire d’escroquerie à mariage d’un montant de 374 millions de FCfa contre Ramatoulaye Diop. C’est son mari belge qui avait saisi la justice. Durant la garde à vue de la dame, Anoune Ndiaye est venu, en compagnie du commissaire des Hlm, pour tenter d’arranger le sort de Ramatoulaye. Un chèque de 10 millions de FCfa leur a été remis. Mis au courant, l’un des conseils de la dame a saisi le Procureur de la République qui ordonne l’arrestation de Anoune Ndiaye pour tentative d’escroquerie. L’inspecteur de la Dic est intervenu au moment de l’audition pour réclamer la somme sus indiquée.

Cette affaire a encore été renvoyée au 16 février prochain pour la comparution de Ramatoulaye Diop à titre de partie civile et Mame Birame Diouf à titre de témoin. Ramatoulaye a gagné sa liberté suite à une médiation pénale.

lobs.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rapatrié de la France, Imam Kaba en garde à vue à la Dic

XALIMANEWS-L’étau se resserre autour du prêcheur "radical" Sénégalais, Imam...

Justice : Viviane Chidid condamnée à payer plus de 16 millions F CFA à Nsia Assurance 

XALIMANEWS-La chanteuse Viviane Chidid a perdu un procès contre...

Espagne / Passeports : Un véritable casse-tête pour les Sénégalais d’Espagne (Par Momar Dieng Diop)

Depuis quelques années, les Sénégalais d’Espagne font face à...